USA : approbation définitive du vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech

L’autorité de santé américaine, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé définitivement, lundi, le vaccin contre le coronavirus développé par Pfizer et BioNTech pour les personnes âgées de 16 ans et plus. Il est à savoir que c’est le premier vaccin contre la maladie qui a reçu une telle autorisation.

Une nouvelle étape pour la campagne vaccinale américaine

En décembre, plus de 204 millions de la population américaine ont reçu le vaccin, qui n’avait qu’une autorisation d’urgence.

Le lundi 23 août, la campagne vaccinale américaine est montée d’un niveau, après que l’Agence américaine des médicaments, la FDA a annoncé son homologation définitive du sérum Pfizer/BioNTech pour les personnes âgées de 16 ans et plus.

A découvrir également : Pêche : Michel Barnier réprimande l’attitude des Britanniques qui sont accusés de rétracter l’accord post-Brexit

Sur 51,5% de la population, soit plus de 170 millions de personnes vaccinées entièrement aux Etats-Unis, plus de 92 millions l’ont été avec le vaccin de la combinaison Pfizer/BioNTech.

Vaccin Pfizer/BioNTech : le premier vaccin à avoir reçu une entière approbation

Selon la FDA, c’est le premier vaccin à avoir reçu une entière approbation, tandis que les autres, comme ça l’était pour le Pfizer/BioNTech jusqu’à lundi, n’ont bénéficié que d’une autorisation temporaire d’urgence. Des questions se posent alors concernant le changement que cette décision des autorités sanitaires américaines apportera.

Lundi, le Pentagone a annoncé que dans l’armée américaine la vaccination est désormais obligatoire.

Obligation de vaccination pour tous les membres des forces armées américaines

Le porte-parole militaire John Kirby a déclaré :

« Maintenant que le vaccin de Pfizer a été approuvé, le ministère va diffuser une directive imposant à tous les personnels engagés de se faire vacciner »

Source : rfi.fr

En effet, au début du mois d’août, le Département de la Défense avait déjà évoqué que tous les membres des forces armées américaines, soit 1,3 millions de soldats, ont pour obligation de se faire vaccinés lorsque l’approbation complète serait annoncée.

Avec ce feu vert définitif, désormais, les autorités sanitaires espèrent convaincre plus de personnes aux Etats-Unis de se faire vacciner contre le coronavirus face à la situation de la propagation du variant Delta, plus contagieux.

Les vaccins Moderna et Johnson&Johnson en attente d’approbation

Les vaccins Moderna et Johnson&Johnson ne bénéficient pour l’instant que d’une autorisation temporaire. Le commissaire intérimaire à la FDA, Janet Woodcock a commenté qu’ils estimaient que pour certaines personnes, l’homologation d’un vaccin par la FDA peut dorénavant être un motif supplémentaire pour se faire vacciner.

A voir aussi : France : 8 fois moins d’infections chez les vaccinés contre le coronavirus

Ce feu vert définitif de la FDA est fondé sur des données actualisées de l’essai clinique du laboratoire américain. Le Directeur général de Pfizer a réagi dans un commentaire en disant :

« Sur la base des données de suivi à plus long terme que nous avons soumises, l’approbation accordée aujourd’hui pour les personnes âgées de 16 et plus confirme l’efficacité et la sécurité en matière d’innocuité de notre vaccin »

La FDA a précisé que désormais, le vaccin Pfizer/BioNTech sera commercialisé sous l’appellation de Comirnaty.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des