Une offre d’emploi indique que MasterClass prévoit d’ouvrir un nouveau centre d’ingénierie à Kitchener-Waterloo


La start-up edtech basée à San Francisco MasterClass prévoit d’ouvrir un nouveau centre d’ingénierie dans la région de Kitchener-Waterloo, a appris BetaKit.

Selon une offre d’emploi examinée par BetaKit d’Artemis Canada, une société de recrutement de cadres basée à Waterloo qui dessert des entreprises technologiques en croissance, le nouveau bureau de MasterClass sera le premier démarrage de l’apprentissage en ligne en dehors des États-Unis. MasterClass a refusé de commenter cette histoire.

Selon l’offre d’emploi, le nouveau bureau de MasterClass sera le premier démarrage de l’e-learning en dehors des États-Unis.

L’affichage indique que MasterClass cherche actuellement à embaucher un chef de l’ingénierie, qui sera ensuite chargé de constituer l’équipe canadienne de l’entreprise.

«Nous avons établi un partenariat avec l’équipe de direction de MasterClass (oui CETTE MasterClass), pour les aider à trouver un incroyable chef de site d’ingénierie pour leur nouveau siège canadien à Kitchener-Waterloo», a écrit Kristina McDougall, fondatrice et directrice d’Artemis Canada, en avril Publication LinkedIn annonçant la recherche d’emploi.

Fondée en 2015, MasterClass est une plate-forme edtech qui fournit du contenu d’apprentissage en ligne à la demande et alimenté par les célébrités. La startup connecte les utilisateurs à des cours «dispensés par de célèbres maîtres de leur domaine», leur permettant d’apprendre à cuisiner avec Gordon Ramsay ou à jouer au tennis avec Serena Williams.

MasterClass offre l’accès à sa bibliothèque de cours sur la base d’un abonnement. Selon LinkedIn, MasterClass emploie actuellement 512 personnes à San Francisco et Los Angeles.

«En tant que chef du bureau canadien, vous serez responsable du recrutement et de l’embauche de votre propre équipe et de l’établissement de la culture dans ce centre d’ingénierie», lit-on dans la description de poste, qui ajoute que le candidat devra «posséder des initiatives B2B en plein essor». en «explorant de nouveaux modèles de distribution et des opportunités de partenariat».

CONNEXES: La plate-forme virtuelle d’apprentissage en direct Disco lève un tour de table de 6 millions de dollars canadiens

MasterClass est à la recherche d’un candidat avec une solide formation technique «qui [has] construit et dirigé de grandes équipes avant »et« savoir[s] comment embaucher des gens formidables qui ont le même esprit d’entreprise », lit-on dans la publication.

Avec le déménagement prévu, MasterClass est sur le point de se joindre à un certain nombre de grandes entreprises technologiques américaines qui ont annoncé leur intention d’étendre leur présence au Canada au cours des derniers mois, une liste qui comprend Microsoft, Netflix, Pinterest, Reddit, Twitter et Uber.

En mai dernier, MasterClass a levé un tour de série E de 100 millions de dollars pour une valorisation de 800 millions de dollars. Selon Axios, la startup cherche actuellement à lever de nouveaux fonds, dirigée par Fidelity, qui a également dirigé la série E de MasterClass, pour une valorisation de 2,5 milliards de dollars.

Photo de MasterClass

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires