Tulip lève 34,4 millions de dollars canadiens dans le cadre d’une série C


Tulip de Kitchener-Waterloo, qui fournit des solutions mobiles omnicanales basées sur le cloud pour les magasins de détail, a obtenu environ 34,4 millions de dollars canadiens (28 millions de dollars américains) de financement de série C.

Le cycle a été mené par Arrowroot Capital, une société américaine de capital-développement axée sur la réalisation d’investissements minoritaires, majoritaires et de rachat dans des sociétés de logiciels B2B. Le financement a été soutenu par BDC Capital et d’autres investisseurs Tulip existants non divulgués.

Tulip a déclaré avoir connu une croissance significative pendant COVID-19 alors que le secteur de la vente au détail « a doublé ses investissements dans l’innovation des magasins ».

Tulip a déclaré avoir connu une croissance significative pendant COVID-19 alors que le secteur de la vente au détail « a doublé ses investissements dans l’innovation des magasins ». La startup de la technologie de vente au détail prévoit d’utiliser les nouveaux capitaux pour développer son équipe de vente et de marketing, « accélérer le développement de la feuille de route » et renforcer ses efforts d’expansion mondiale.

« Le paysage de la vente au détail évolue et nous voulons nous assurer que les détaillants disposent de la technologie requise pour améliorer l’expérience client dans leurs magasins », a déclaré Ali Asaria, fondateur et PDG de Tulip.

Fondée en 2013, Tulip a pour objectif d’améliorer l’expérience d’achat, d’augmenter les ventes et d’améliorer le service client pour les détaillants. La startup, qui s’associe à Apple, fournit des applications pour les associés des magasins de détail qui leur permettent de rechercher des produits, de gérer les informations sur les clients, de consulter les acheteurs et de communiquer avec les clients. Les clients de la startup comprennent les marques de mode, de luxe et de vente au détail Mulberry, Saks Fifth Avenue, Kendra Scott, Kate Spade, COACH et Michael Kors.

La série C de Tulip intervient près de trois ans après avoir levé une série B plus importante de 50 millions de dollars canadiens dirigée par Kleiner Perkins et soutenue par Jump Capital et d’autres investisseurs existants. Au moment de la publication, Tulip n’avait pas encore répondu aux questions sur la participation d’Arrowroot Capital dans la société à la suite de son dernier financement.

CONNEXES: Tulip acquiert Blueday de Boston pour étendre ses offres de logiciels de gestion de vente au détail

L’année dernière, Tulip a acquis TimeKit et Blueday, et a reçu un montant non divulgué du programme Bridge de BDC. Plus tôt cette année, Tulip a ajouté Graeme Grant, ancien PDG de Blueday, au poste de COO.

« Nous pensons que le commerce de détail est sur le point de connaître un changement radical à la sortie de la pandémie, et nous avons identifié Tulip comme le leader en matière de technologie de magasin de nouvelle génération pour les détaillants d’entreprise », a déclaré Matt Klein, directeur chez Arrowroot Capital.

Tulip a également taquiné sa « plus grande annonce de produit » à ce jour, qui, selon la startup, arrivera au troisième trimestre 2021.

Image vedette d’Ali Asaria avec l’aimable autorisation de Tulip

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires