Technologie d'implant

Synchron : la startup qui fait de l’ombre à Neuralink et Elon Musk

Synchron est en phase de débuter les tests sur des humains. 

Une annonce a récemment été faite pour la levée de fonds de 205 millions de dollars par Neuralink, un investissement qui permet à la société dirigée par Elon Musk d’avoir une vision encore meilleure. Le startup Synchron vient d’avoir l’approbation de la Federal and Druf Administration (FDA) à l’expérience humaine par des implants, ce qui indique que Neuralink n’est plus la seule sur le marché des implants. 

L’accroissement rapide de Synchron

La société Synchron est actuellement basée à New York, il a levé un fonds de 40 millions de dollars, qui permettra à la société d’aller à la vitesse supérieure en faisant le test de ses implants sur des êtres humains. Il se focalise généralement sur l’évolution d’une neuroprothèse et Stendrode, qui a le pouvoir de recueillir les signaux électriques du cerveau afin de les traduire en geste à l’aide de la machine learning. Synchron commencera les tests avec d’un groupe de 6 patients entièrement paralysés, selon l’approbation de la Federal and Druf Administration.

à lire aussi :  Enseo sécurise l’investissement de croissance de HIG Capital

Un marché en plein développement

Synchron a obtenu le même titre que Neuralink de « breakthrough device ». Ce statut permet l’avancement rapide pour le lancement du produit sur le marché américain. Une réelle progression a été observée après le démarrage du projet en 2016, il dispose actuellement une interface cerveau-machine, un mécanisme qui permet d’employer un ordinateur sans utiliser de muscles ni de nerfs périphériques. En quelque sorte, cela indique que la pensée peut prendre le contrôle d’un ordinateur.

à lire aussi également : Flats or Spikes lève 900 000 $ en financement de pré-amorçage

La neuroprothèse Stentrode se présente généralement comme un boîtier planter sur la poitrine. Stentrode est un peu dissemblable à celui de Neuralink, car son intervention n’est pas lourde pour un implant proche du cerveau. Grâce aux machines learning, le boîtier est susceptible d’interpréter les signaux électriques du cerveau.

« Synchron transplante insère son implant via la veine jugulaire qui se situe dans un vaisseau sanguin proche du cortex cérébral grâce à une intervention de deux heures, équivalent à l’introduction de stents dans le cœur, indique l’Usine DigitaleAucun fil ne sort de la tête du patient, car l’implant est entièrement internalisé. “

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des