Suisse : le pass sanitaire est obligatoire pour entrer dans les restaurants et les bars

Le gouvernement suisse a ordonné qu’à partir de lundi, les Suisses devront présenter un pass sanitaire pour entrer dans les restaurants, les bars, ainsi que les centres de fitness. Cette mesure a été imposée, afin de soulager la pression sur les hôpitaux du pays qui fait face à une quatrième vague de contaminations.

Une mesure qui devait durer 4 mois

La semaine dernière, le gouvernement avait ajourné cette mesure, qui devait normalement durer quatre mois, à cause d’une contestation sur le respect des libertés individuelles.  

Durant une conférence de presse, le ministre de la Santé, Alain Berset, a déclaré que la situation n’est pas encore stable avec plus de 3 500 cas actuellement. Il a également ajouté que la solution serait de tout fermer, et qu’ils feront tout leur possible pour éviter cela. 

A découvrir également : Londres s’inquiète de l’afflux de navires de migrants en provenance de France

Pass sanitaire suisse dispose des mêmes indications que le pass en France

Tout comme en France, le pass sanitaire suisse doit présenter un certificat de vaccination, de guérison ou un résultat de test négatif. Le secteur de la restauration et de l’hôtellerie a réprimandé cette décision, qui selon lui, porterait préjudice à leur activité au moment même où la pandémie semble marquer le pas.

Source : challenges.fr

Selon le président de la fédération de l’hôtellerie et de la restauration Gastrosuisse, Casimir Platzer, cette décision est démesurée et mène à un traitement inégalitaire indéniable de la population. 

Hausse des nouvelles contaminations en Suisse

Cette décision a été prise en raison de l’augmentation des nouvelles contaminations en Suisse et chez son voisin, le Liechtenstein, les deux pays enregistrant le taux d’incidence le plus élevé de l’Europe continentale. Le gouvernement suisse étudie également de nouvelles restrictions de voyage pour les personnes qui n’ont pas encore été vaccinées ou qui ne sont pas rétablies après avoir contracté le virus.

La vaccination demeure la solution la plus efficace

Il est possible d’obtenir le certificat en disposant d’une preuve de vaccination ou d’immunisation, soit un test antigénique ou PCR, de respectivement moins de 48 et 72 heures. Selon Parmelin, la vaccination demeure la solution la plus efficace et économique pour contrôler la pandémie.

La très grande majorité des cantons avaient soutenu le projet d’extension. Ils devront assurer le respect des mesures en mettant en place des amendes ou en fermant les établissements. 

D’après les chiffres du ministère fédéral de la Santé,  à la date du 8 septembre, 59,01% de la population éligible seulement ont reçu une dose de vaccin et 52,35% sont entièrement vaccinés.

A voir aussi : Chine : le commerce extérieur atteint de nouveaux records grâce à la forte demande des USA et de l’UE

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers