Russie : la production industrielle poursuit sa reprise en juillet.

Un bond de 10,3% du PIB Russe au 2e trimestre par rapport à la même période en 2020.

Au cours des 25 dernières années, depuis la fin de 1991, l’économie russe a subi des changements structurels. En termes d’activités et de valeur ajoutée, le secteur principal est désormais l’industrie tertiaire associée à la réorganisation rapide du secteur industriel, de sorte que l’économie présente une productivité similaire à la structure professionnelle des économies les plus développées.

Les données publiées mercredi par l’Office russe des statistiques ont montré que la production industrielle de la Russie en juillet a augmenté de 6,8% en glissement annuel et a continué de se redresser par rapport à 2020, lorsque le pays était restreint.

Les principaux secteurs de la reprise sont :

  • le transport de passagers (+250,0%),
  • le commerce de détail (+23,5%) et
  • l’exploitation minière (+7,8%).

 

à lire également : Le CAC 40 bute sur les 6.700 points à mi-séance.

Après un verrouillage au printemps 2020, Moscou a décidé de maintenir l’économie ouverte. Cela s’est traduit par une baisse du PIB plus faible que prévu par les autorités en 2020 et bien plus faible qu’en Europe, où de nombreuses économies ont subi des contractions plus brutales en fin d’année en raison de mesures de confinement plus longues et répétées.

Cet indicateur a augmenté de 10,2 % en plus d’un an en juin 2021. Par rapport à juin 2021, la production industrielle a légèrement baissé de 0,1% en juillet.

Le PIB de la Russie a chuté de 3,1% l’an dernier, et malgré une nouvelle vague meurtrière de Covid-19, les autorités ont décidé d’abandonner à l’automne de nouvelles mesures de confinement pour maintenir l’activité économique.

D’autre part, par rapport à la même période en 2020, le PIB de la Russie au deuxième trimestre 2021 a augmenté de 10,3%, lorsque l’impact de la pandémie a durement touché l’économie.

La première estimation fournie par l’Office russe des statistiques le 13 août a prouvé que l’économie russe se redresse après que le PIB du premier trimestre ait chuté de 0,7% en plus d’un an.

à découvrir aussi : Les taux record de W-Street pèsent sur les T-Bonds.

La production industrielle a baissé de 2,9 % en 2020, entraînée à la baisse par l’industrie des hydrocarbures, qui a subi une grave crise pétrolière, et a ensuite été affectée par les baisses de production décidées dans le cadre de l’OPEP+.

En Russie, le taux d’inflation a fortement augmenté ces derniers mois, notamment le prix des aliments de base, qui inquiétait même le plus haut dirigeant du pays avant les élections législatives de septembre.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des