NYDFS impose une amende de 30 millions de dollars à Robinhood pour violation des règles BSA/AML.

Dans un récent communiqué, le Département des services financiers de l’État de New York a infligé une amende à Robinhood Crypto. Robinhood fait l’objet d’une enquête en raison d’une violation des règles BSA/AML depuis 2021. Par ailleurs, c’est la première fois que le NYDFS intervient pour condamner une entité cryptographique.

Robinhood a enfreint les réglementations anti-blanchiment d’argent et de cybersécurité.

Dans un communiqué de presse annonçant l’amende, le régulateur a noté que son enquête avait révélé que Robinhood Crypto ne s’était pas conformé à la loi sur le secret bancaire et la lutte contre le blanchiment d’argent (BSA/AML). La plateforme a également violé les principales exigences des consommateurs et des rapports, indique le mémo.

Selon la surintendante Adrienne Harris du NYDFS, la sanction est pour « des violations importantes de la lutte contre le blanchiment d’argent, de la cybersécurité et de la protection des consommateurs ». De plus, il a noté que ces exigences s’appliquent à tous les fournisseurs de services financiers de l’État de New York. Il s’applique en effet à tous les fournisseurs de monnaie virtuelle et tous les entreprises traditionnelles.

« Au fur et à mesure que son activité se développait, Robinhood Crypto n’a pas investi les ressources et l’attention appropriée pour développer et maintenir une culture de conformité. DFS continuera d’enquêter et de prendre des mesures lorsqu’un titulaire de licence enfreint la loi ou les règlements du Département, qui sont essentiels pour protéger les consommateurs et assurer la sécurité et la solidité des institutions. », a déclaré Harris. 

Dans le cadre du règlement avec NYDFSRobinhood doit obtenir les services d’un consultant indépendant qui, entre autres, assurera la conformité et effectuera les travaux de remédiation. 

Bonus : Huobi reçoit l’approbation réglementaire pour opérer en Australie.

Focus sur la branche cryptographique de Robinhood

Pour un rappel, Robinhood a levé pour la dernière fois 3,4 milliards de dollars au début de 2021. Sequoia Capital et Andreessen Horowitz ont participé au financement. Elle a fait ses débuts publics au Nasdaq en juillet 2021. Au fur et à mesure que l’espace explosait, l’application de trading s’est davantage impliquée dans la cryptographie, lançant finalement une division dédiée aux actifs numériques appelée Robinhood Crypto. 

Cependant, il a subi un ralentissement de plusieurs mois en 2022. Son chiffre d’affaires a chuté de près de 50 % au premier trimestre de cette année, et il a depuis rejoint un nombre croissant d’entreprises technologiques annonçant des licenciements.

La bourse a révélé pour la première fois un règlement avec les régulateurs en 2021. Cela mettait en évidence une modeste amende de 10 qui est ensuite passée à 30 millions de dollars. Pour rappel, la société a également été condamnée à une amende de 70 millions de dollars par la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) des États-Unis. Cela pour un problème systémique qui a exposé les consommateurs à des pertes financières.

En tendance : La SEC accuse 11 personnes d’un prétendu stratagème de Ponzi cryptographique « Forsage ».

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires