Huobi Global allouera 1 milliard de dollars pour soutenir les projets DeFi et Web3.

Huobi reçoit l’approbation réglementaire pour opérer en Australie.

Selon NewsDirect, le régulateur financier australien a approuvé Huobi Group pour s’enregistrer en tant que fournisseur d’échange de devises numériques dans le pays. Il s’agit de la dernière phase d’expansion de l’entreprise et d’une première en Australie.

Huobi obtient le statut VASP en Australie.

Selon des rapports récents, le feu vert réglementaire de l’Australian Transaction Reports and Analysis Center (AUSTRAC) permet à Huobi Global d’offrir des services de crypto-monnaie aux consommateurs locaux. Ils peuvent utiliser la plate-forme pour acheter et vendre des actifs numériques tels que le bitcoin et l’éther dans leur devise locale (dollars australiens).

Lily Zhang , la directrice financière de l’entreprise, a commenté : « Nous avons toujours fait de la sécurité et de la conformité nos plus grandes priorités, car nous pensons que ce n’est que sous ce principe que nous pouvons nous développer aux côtés de l’industrie pour fournir des services professionnels et sécurisée à nos utilisateurs.« 

En outre, Huobi a obtenu l’approbation réglementaire de plusieurs nations, notamment le Japon, la Corée du Sud, les États-Unis et Hong Kong. Le plus récent est celui de l’autorité de régulation des actifs virtuels de Dubaï (VARA). VARA a autorisé la plateforme à offrir une variété de produits et de services en crypto-monnaies aux clients du centre financier des EAU

A découvrir : Binance annulera la cotation du jeton AMP à partir du mi-août en raison des recommandations de la SEC.

Huobi touché par l’hiver crypto

Outre les principales bourses, Huobi Group a également licencié une partie de ses effectifs. La principale raison de ce licenciement de 30 % aurait été « la forte baisse des revenus après la suppression de tous les utilisateurs chinois.« 

Par ailleurs l‘entité a interrompu ses opérations en Thaïlande, quelques semaines plus tard. La bourse a demandé aux utilisateurs de retirer tous leurs actifs avant de fermer définitivement.

« Après la fermeture de la plateforme Huobi ThailandHuobi Thailand n’aura plus aucune connexion ni aucun lien juridique avec Huobi Group et ses affiliés. Huobi Group et ses affiliés ne sont pas et ne seront pas responsables des problèmes liés à Huobi Thailand« , a expliqué la société.

En outre, des rumeurs indiquaient que l’un des fondateurs de l’entreprise, Li Lin, cherchait à vendre sa participation dans la bourse. Pour rappel, le dirigeant détient plus de 50 % des actions. 

Voir aussi : Aave : la proposition du lancement de son propre stablecoin GHO approuvé par la communauté.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires