NGen s’engage à financer une nouvelle installation de production de 72 millions de dollars qui implique des startups technologiques canadiennes


Next Generation Manufacturing Canada (NGen), la supergrappe de la fabrication de pointe du Canada, s’est engagée à investir 16,8 millions de dollars dans une nouvelle installation de production de protéines en Ontario visant à lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale.

«Avec un financement de 16,8 millions de dollars en supergrappe, ce projet représente une note élevée pour NGen.»

Le projet, qui a un engagement total de 72,7 millions de dollars, rassemblera des startups technologiques et d’autres entreprises privées pour utiliser diverses technologies qui soutiennent la production de protéines autres que la viande qui est sans danger pour l’environnement.

Plusieurs startups apportent leurs technologies à ce projet, notamment Aspire Food Group, qui dirige le projet, ainsi que la startup IoT Swift Labs et Darwin AI, toutes deux basées à Kitchener-Waterloo. Parmi les autres partenaires du projet, citons Telus Agriculture et A&L Canada Laboratories.

Les partenaires du projet utiliseront l’automatisation industrielle et la robotique, l’IoT, l’analyse et l’apprentissage en profondeur pour cultiver des grillons qui ont une qualité protéique similaire à celle de la viande et une empreinte environnementale similaire à celle des plantes. Ces grillons sont transformés en ingrédients durables et superaliments qui, selon Aspire, sont équivalents ou supérieurs sur le plan nutritionnel aux alternatives à base de bétail, de culture cellulaire et de plantes.

Aspire Food Group a commencé la construction de l’usine de production et de démonstration de cricket à London, en Ontario. La startup, fondée à Montréal en 2013, produit des systèmes de production de protéines éthiques et automatisés de qualité alimentaire, ciblant les marchés qui utilisent les grillons et leurs sous-produits dans la nutrition humaine et animale, la biomédecine et les produits agrochimiques.

«L’installation fera du Canada un chef de file dans les industries à croissance rapide des insectes et des protéines», a déclaré Mohammed Ashour, chef de la direction et cofondateur d’Aspire Food Group. «Les technologies et les produits développés par TELUS Agriculture, Swift Labs, DarwinAI et A&L Laboratories accéléreront l’adoption de la technologie dans les secteurs de la fabrication et de l’agriculture et feront croître une main-d’œuvre inclusive et numériquement qualifiée.

CONNEXES: À la suite du rapport du DPB, le ministre Bains dit que les supergrappes ont vu «d’énormes progrès»

NGen affirme qu’il s’agit du plus grand projet financé par l’organisation à ce jour dans le cadre de l’Initiative de la supergrappe de l’innovation du gouvernement fédéral. L’Initiative des supergrappes d’innovation a été lancée en 2018 avec un financement de 950 millions de dollars sur cinq ans pour promouvoir la collaboration à grande échelle entre les chefs de file de l’industrie, les petites et moyennes entreprises et les établissements postsecondaires et développer et mettre à l’échelle des technologies à fort potentiel au Canada.

Le mois dernier, BetaKit a rapporté que NGen avait engagé près des deux tiers de son budget de 230 millions de dollars. NGen est l’une des trois supergrappes à faire pression sur le gouvernement fédéral pour obtenir un financement supplémentaire pour soutenir ses efforts au-delà de l’échéancier initial de cinq ans du programme. Les autres supergrappes faisant partie de ces efforts de lobbying comprennent la supergrappe de la technologie numérique et la supergrappe des protéines des Prairies.

«Avec un financement de 16,8 millions de dollars en supergrappe, ce projet représente une note élevée pour NGen», a déclaré Jayson Myers, PDG de NGen. «Il s’agit d’un projet véritablement novateur et révolutionnaire qui soutient les objectifs de NGen: développer des solutions de fabrication de pointe transformatrices et appliquées de classe mondiale tout en créant des partenariats mutuellement avantageux qui auront un impact positif sur les Canadiens et l’économie.

Ashour a déclaré à BetaKit que les 72,7 millions de dollars alloués au projet étaient pleinement engagés et a noté qu’Aspire cherchait à élargir la portée du projet, ce qui pourrait impliquer la levée de capitaux dans les prochains mois.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires