Marketing d’influence, partie 2: pourquoi l’utiliser?


Ceci est le deuxième volet de ma série de marketing d’influence. Dans la «Partie 1», j’ai établi ce qu’est le marketing d’influence. Dans cet article «Partie 2», j’expliquerai pourquoi les entreprises de commerce électronique devraient l’envisager.

Efficacité

Mon cabinet, Intellifluence, met en relation des marques avec des influenceurs depuis 2016. Auparavant, je gérais des campagnes de recherche organique pour de grandes et petites marques.

D’après mon expérience, les influenceurs offrent des prospects qualifiés égaux ou supérieurs aux autres canaux de marketing. Les meilleures performances ont tendance à provenir d’influenceurs ciblés ou pairs, en particulier pour les produits de niche.

Les études de l’industrie le corroborent. Tomoson, un réseau d’influenceurs, a interrogé les marques en 2015 sur la qualité des prospects. Environ 90% des répondants ont déclaré que les clients générés par les influenceurs étaient aussi bons ou meilleurs que les autres canaux.

De plus, Mediakix, une agence d’influence, a interrogé des spécialistes du marketing basés aux États-Unis au début de 2019. Quarante-huit pour cent ont déclaré que le retour sur investissement des influenceurs était «meilleur» ou «bien meilleur» que les autres canaux numériques. Quarante et un pour cent ont déclaré que le retour sur investissement était comparable à celui des autres canaux.

Ridge Wallet, Feat Clothing et Benevolence Los Angeles sont des entreprises prospères axées sur les influenceurs présentées dans le podcast «Ecommerce Conversations» de Practical Ecommerce.

Confiance

Depuis 21 ans, Edelman, l’agence de relations publiques, publie un «Trust Barometer Report» annuel. Le rapport mesure la confiance des consommateurs mondiaux dans les informations provenant du gouvernement, des entreprises, des médias et d’autres sources faisant autorité. Le rapport 2021 était basé sur les enquêtes mondiales réalisées par Eddleman auprès des consommateurs à l’automne 2020.

Edelman a présenté les résultats du rapport 2021 lors du récent Festival de la créativité des Lions de Cannes. Dans l’ensemble, selon Edelman, la confiance des consommateurs mondiaux dans les sources faisant autorité a chuté en 2020, ce qui a incité l’entreprise à transférer les messages des célébrités et des marques vers les micro-influenceurs. Selon le rapport, les consommateurs considèrent les micro-influenceurs comme plus réalistes et plus dignes de confiance.

Edelman n’est pas seul dans ses conclusions. Cassandra, une firme de recherche marketing, a constaté que 89% des acheteurs de la génération Z et du millénaire sont inspirés par des influenceurs «comparables» par rapport aux célébrités.

Le coût est l’autre raison pour laquelle de nombreuses entreprises de commerce électronique utilisent des influenceurs.

Abordabilité

La campagne marketing la plus réussie n’a pas de sens si la barrière à l’entrée dépasse le budget d’une marque. Selon une enquête Influencer Marketing Hub 2021, le coût de l’engagement des influenceurs est très abordable au niveau des nano-influenceurs (1000 à 10000 abonnés) et des micro-influenceurs (10000 à 50000 abonnés). Sautant des variables importantes telles que le réseau, la niche, la fréquence des publications, les droits d’utilisation, le temps de traitement, les dispositions de l’agence et les efforts requis, Influencer Marketing Hub s’est concentré sur le coût brut par publication pour différentes tailles d’audience.

Sur Instagram, avec lequel la plupart des produits de commerce électronique ont tendance à commencer, l’enquête a montré que les nano et micro-influenceurs facturent aussi peu que 10 $ par publication et dépassent environ 500 $. Les tarifs étaient comparables sur TikTok, les deux tailles d’audience allant de 5 $ à 125 $. Les tarifs sur Facebook varient de 25 $ à 1250 $ par publication. Twitter est de 2 $ à 125 $. YouTube, qui nécessite généralement le plus d’efforts, avait des nano-influenceurs facturant aussi peu que 25 $ par vidéo et des micro-influenceurs jusqu’à 1000 $.

Naturellement, le plus grand public commande beaucoup plus par message, allant de milliers à des millions au niveau des célébrités aspirantes. Cependant, la plupart des marques de commerce électronique devraient se concentrer sur les nano et micro-influenceurs. Les tarifs par publication pour les deux sont très abordables, en particulier par rapport aux publicités sur Google et Facebook.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des