L'incertitude plane sur l'accord entre Tiffany et LVMH


(Bloomberg)-Tiffany & Co, N° 161 dans le 2020 Digital Commerce 360 Top 1000, Le marché de 16 milliards de dollars de LVMH pour le rachat du bijoutier est incertain, alors que l’économie américaine est confrontée à des bouleversements généralisés.

Les membres du conseil d’administration du géant français du luxe se sont réunis mardi pour discuter de l’acquisition prévue, a rapporté WWD, citant des personnes non identifiées. Les administrateurs sont préoccupés par la pandémie COVID-19 qui a perturbé l’économie américaine et par les troubles croissants liés aux violences policières, a indiqué la publication de mode. Ils ont également exprimé des inquiétudes quant à la capacité de Tiffany à couvrir ses engagements de dette à la fin de la transaction.

Les actions Tiffany ont chuté de 8,9 % à 117,03 dollars mardi, la plus forte baisse intrajournalière depuis 2015. LVMH, qui a accepté de payer 135 dollars par action pour Tiffany, a peu changé à Paris mercredi.

Les représentants de Tiffany n’ont pas répondu immédiatement à une demande de commentaires de Bloomberg. Un représentant de LVMH a refusé de commenter. LVMH est N° 7 dans le Commerce numérique 360 Europe 500.

« J’imagine qu’il est normal que LVMH discute en interne du projet d’acquisition de Tiffanyétant donné l’ampleur de l’affaire, la situation de COVID-19 et les troubles sociaux récents aux États-Unis », a écrit Luca Solca, analyste chez Sanford C. Bernstein. « Cela dit, le rachat de Tiffany constituerait une opportunité stratégique unique pour LVMH, en renforçant sa position dans les bijoux de marque ».

Solca a déclaré qu’il s’agissait d’une « question ouverte » de savoir si LVMH allait essayer de renégocier de meilleures conditions. Tiffany a perdu 12% depuis que la société française a accepté l’achat, le plus important de l’industrie des produits de luxe, en novembre. L’accord devait être conclu au milieu de l’année.

Les retombées économiques de la pandémie ont perturbé ou fait dérailler un certain nombre d’opérations importantes, notamment l’accord de L Brands Inc. pour vendre une participation majoritaire dans Victoria’s Secret à la société de capital-investissement Sycamore Partners. Si le lien LVMH-Tiffany s’effondre, ce serait l’un des plus importants à ce jour lié à COVID-19.

Le site web du bijoutier new-yorkais indique qu’à partir du 1er juin, ses magasins sont temporairement fermés jusqu’à nouvel ordre. La pandémie a également affecté la capacité de l’entreprise à proposer des expéditions le lendemain et par express. Les magasins ont été fermés à la mi-mars en raison de la pandémie. Les vitrines de certains de ses magasins ont été condamnées alors que des manifestations ont lieu dans les villes américaines.

Effet de virus

Le projet d’achat de Tiffany par LVMH a fait l’objet de spéculations après que la pandémie de coronavirus a modifié le paysage de la consommation dans le monde entier.

Pour la société française, l’accord était à l’origine logique sur le plan stratégique : le rachat de la société américaine Tiffany aiderait le propriétaire de Louis Vuitton à contester la domination de la société mère de Cartier, Richemont, dans le secteur mondial de la bijouterie. Mais alors que les Américains réduisent leurs dépenses discrétionnaires et que les magasins de détail ferment temporairement leurs portes, l’exposition croissante au marché américain n’a pas tout à fait le même attrait qu’au moment de l’annonce du rapprochement en novembre dernier.

Avant le verrouillage du virus, Tiffany, 183 ans, était aux prises avec une accalmie dans le trafic touristique international et des troubles civils à Hong Kong. Aux États-Unis, la direction s’est efforcée d’attirer une clientèle plus jeune, bien que les ventes aient été lentes à rebondir. Le PDG Alessandro Bogliolo a fait de la Chine une priorité, comptant sur le marché comme moteur de croissance.

Favoris

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires