Les sanctions de Russie visant à l’isoler du système financier mondial pourraient impacter les finances du Venezuela.

Alors que l’expulsion des banques russes du système interbancaire internationale SWIFT se poursuivent, les analystes venezueliens ont exprimés leurs inquiétudes. En effet, Venezuela utilise fortement les services fournis de banques russes pour le déplacement de fonds. Les mesures prises affectent les finances du Venezuela et d’autres pays de la région.

Venezuela affecté par le retrait des banques russes aux SWIFT

Les sanctions qui ont été récemment annoncées par les dirigeants des commissions européennes a soulevé des agitations par rapport aux effets que pourrait touchés des pays du continent. L’un d’entre eux est le Venezuela qui est lié au système bancaire russe. Un économiste vénézuélien, Jose Guerra fait partie des spécialistes qui a mentionné ce problème sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, Guerra a souligné que les fonds vénézuéliens qui sont repartis effectivement dans les banques russes exclues de SWIFT ne pourront pas les transférer pour effectuer les paiements. À titre d’exemple, la compagnie pétrolière en Venezuela PDVSA ne pourrait pas payer des services et des biens via son compte.

D’après le rapport, la dépendance des pays à l’égard de ces services ont été introduit par les sanctions qui sont déjà entré en vigueur au pays sud-américain. Cela, bien que les institutions russes n’aient pas un contrôle direct des fonds géré par le Venezuela.

A découvrir : Après qu’Ukraine accepte les dons en DOT, le fondateur de Polkatot offre un don 5,7 millions de dollars au pays.

Une dévaluation de la devise rouble

En outre, les fonds vénézuéliens en Russie sont également confrontés à une chute de valeur de par la dévaluation du rouble, outre l’expulsion des SWIFT des diverses banques russes. Les institutions et les pays possédant leur épargne sous forme de la monnaie fiduciaire russe ont été ainsi frappé par la valeur du rouble qui a perdu plus de 30%.

Ce problème de baisse de valeur pourrait s’aggraver en cas d’une intensification de la crise russo-ukrainien. D’après le directeur du Conseil national de sécurité pour l’hémisphère occidental, Jun Gonzalez a déclaré que d’autres pays du continent seront sûrement affectés.

« Les sanctions contre la Russie sont si sévères qu’elles affecteront les gouvernements ayant des liens économiques avec la Russie. Ainsi, le Venezuela commencera à ressentir la pression, le Nicaragua commencera à ressentir la pression, et Cuba aussi. »

Pour s’échapper aux sanctions économiques, le Venezuela a été auparavant accusé pour utiliser le bitcoin et les crypto-monnaie. Cependant, ses avoirs cryptographiques et ses capacités du pays ne sont pas actuellement révélés par le pays.

Pour aller plus loin : L’États-Unis publie officiellement des règles cryptographiques pour renforcer les sanctions de la Russie.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires