Les responsables gouvernementaux du Pakistan prévoient de taxer les crypto-monnaies.

Discutant avec des journalistes du rôle des crypto-monnaies dans l’économie pakistanaise, les responsables ont déclaré qu’en vertu de règles strictes, une taxe de 15% sur les transactions de crypto-monnaie au Pakistan pourrait générer 90 millions de dollars de revenus par an.

L’apport d’une meilleure structure fiscale

Le mardi 17 mai, le directeur général national Rain Financial Inc, Zeeshan Ahmed, a déclaré que les États-Unis et son pays rival, l’Inde, percevaient des milliards de dollars grâce à une imposition de 30% sur les revenus tirés des investissements cryptographiques. En particulier, le total des transactions cryptographiques au Pakistan a atteint la barre des 20 milliards de dollars en 2021, dont le bénéfice réalisé était d’environ 650 millions de dollars.

Aatiqa Lateef, directrice des politiques publiques chez Rain Financial, se tenait aux côtés d’Ahmed. Selon Lateef, le Pakistan se distingue parmi les acteurs des marchés émergents dans le secteur de la cryptographie. Il a occupé la troisième position dans l’indice mondial d’adoption de la cryptographie Chainalysis 2021 en augmentant de 711 % durant les 2 dernières années.

« Nous sommes en contact permanent avec tous les régulateurs, y compris SBPPTAFBR et autres et nous serons prêts à les aider », a déclaré Ahmed, ajoutant que le gouvernement avait formé des comités pour discuter de divers scénarios et élaborer une politique pour réglementer la crypto-monnaie comme un actif ou une devise.

A lire aussi : La législature sud-coréenne publie une proposition de réglementation plus stricte sur les crypto-monnaies.

Ahmed a en outre déclaré que le gouvernement pakistanais pourrait prendre 12 à 18 mois pour se prononcer sur la loi fiscale. Il a ajouté que pour une sécurité adéquate, les transactions cryptographiques « devraient être traitées comme légales et soumises à des réglementations à la suite desquelles elles peuvent envisager d’interdire la conversion de Crypto en compte en roupies à l’extérieur du pays »

L’établissement d’un comité dédié à la cryptographie 

Le Pakistan, qui a hésité à travailler avec des sociétés de cryptographie en raison d’un manque de réglementation claire, a récemment mis en place sous-comités pour décider de l’avenir des sociétés de cryptographie dans le pays. Les trois sous-comités doivent formuler leurs recommandations, y compris la détermination du statut juridique, après avoir évalué les avantages et les inconvénients des actifs numériques. 

Pour en savoir plus : Le Pakistan met en place un comité pour décider entre légalisation et interdiction des activités cryptographiques.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires