Les principaux actionnaires confirment l’acquisition par Google de la fintech japonaise Pring


La start-up japonaise de paiement Pring a annoncé son rachat de Google, avec des rapports initiaux évaluant l’accord jusqu’à 30 milliards de yens.

Dans le but de consolider sa présence au Japon, Google aurait racheté la majorité des actions de la société fintech japonaise Pring.

Pring exploite une plate-forme sans numéraire conçue pour faciliter l’échange d’argent. Il permet le transfert de fonds entre particuliers et entreprises à l’aide de codes QR.

Créé en mai 2017, Pring opère actuellement avec 53 banques et facture des frais d’utilisation de 50 yens (38c) par transaction.

L’acquisition a été signalée pour la première fois par Nikkei Asia la semaine dernière avec une valeur estimée entre 20 et 30 milliards de yens.

Le site Web de Pring a depuis confirmé l’accord, déclarant que la société a conclu un accord avec Google, mais qu’il n’y aurait aucun changement à ses services pour le moment.

Les sociétés qui auraient vendu leurs actions à Google incluent la société de technologie financière Metaps, la société de logiciels Miroku Jyoho Service Co et Nippon Gas Co. Ensemble, elles détiennent 87 % de la société de Tokyo.

Soutenir la Silicon Republic

Selon Reuters, Metaps vendrait sa participation de 45 % pour 4,9 milliards de yens (environ 44 millions de dollars).

Pendant ce temps, Nippon Gas a déclaré qu’il gagnerait 1,2 milliard de yens grâce à l’accord, qui acquerra « toutes les parties de ses titres de détention ». Nippon s’attend à ce que l’acquisition soit finalisée d’ici le 31 mars 2022.

Selon Nippon, Google a en effet proposé d’acquérir « tous les titres de la société auprès de tous les actionnaires actuels ».

Nippon a investi pour la première fois dans Pring en 2018, dans le but d’accélérer ses propres initiatives sans numéraire dans le cadre de sa transformation numérique.

Google lui-même exploite déjà un système mondial sans numéraire avec sa plate-forme Google Pay. Anciennement connu sous le nom d’Android Pay, le système a été mis en place en 2015 pour succéder à leur Google Wallet 2011.

Google Pay a des opérations en Irlande au service de Bank of Ireland, Ulster Bank, AIB et plus, tout en facilitant les achats sur son Google Play Store.

Google n’a pas encore publié de déclaration concernant l’acquisition.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires