Les géants de la technologie s’engagent à lutter contre les abus en ligne contre les femmes


Facebook, Google, Twitter et TikTok travaillent avec la World Wide Web Foundation dans le but de lutter contre les abus envers les femmes sur leurs plateformes.

Quatre des grandes entreprises technologiques du monde ont déclaré qu’elles mettront en œuvre des mesures de sécurité visant à prévenir les abus envers les femmes et les filles qui utilisent leurs plateformes.

Lors du Forum Génération Égalité des Nations Unies à Paris la semaine dernière, Facebook, TikTok, Twitter et Google se sont engagés à explorer et à tester un certain nombre de prototypes et de solutions développés lors d’ateliers impliquant des experts du monde entier.

Cela inclut des fonctionnalités qui permettent aux femmes de mieux gérer qui peut interagir avec leurs publications et plus d’options pour filtrer certains types de contenu, ainsi que de renforcer les systèmes de signalement afin que les utilisateurs puissent suivre et gérer les signalements d’abus.

Les politiques ont été élaborées avec la World Wide Web Foundation, une organisation internationale qui milite pour l’égalité numérique.

Dans une déclaration faite à son compte de politique publique, Twitter a déclaré : « Notre priorité absolue est de protéger tous ceux qui utilisent Twitter et de les protéger des abus. Bien que nous ayons fait des progrès récents, tels que les contrôles de conversation, les invites à reconsidérer les tweets abusifs et le mode de sécurité à venir pour le filtrage des tweets, il reste encore beaucoup de travail à faire.

La directrice des politiques de TikTok, Tara Wadhwa, a ajouté que la plate-forme vise à appliquer ses directives communautaires en utilisant « à la fois la technologie et des milliers de professionnels de la sécurité à travers le monde ».

Soutenir la Silicon Republic

« Alors que nous continuons à investir dans des technologies de pointe et des équipes de sécurité de pointe, nous travaillons également pour que notre communauté se sente en contrôle de son expérience TikTok. »

Parallèlement à cet engagement, Facebook a lancé la semaine dernière un Women’s Safety Hub et a déclaré qu’il travaillerait avec un groupe externe de conseillers experts pour résoudre les problèmes des femmes ciblées en ligne.

La maltraitance des femmes en ligne est une menace croissante pour les internautes, car les recherches de l’Economist Intelligence Unit ont révélé que jusqu’à 38 % des femmes ont été directement victimes d’abus en ligne, atteignant 45 % pour la génération Z et la génération Y.

Azmina Dhrodia, directrice principale des politiques à la World Wide Web Foundation, s’est félicitée des engagements pris par ces entreprises technologiques de premier plan.

« Avec leurs ressources et leur portée, ces quatre entreprises ont le pouvoir de lutter contre ces abus et d’améliorer les expériences en ligne de centaines de millions de femmes et de filles. Maintenant, ils ont eu la chance de travailler avec des experts de premier plan de différents secteurs pour co-créer des solutions qui peuvent conduire à un réel changement.

Le Forum Génération Égalité est un rassemblement mondial pour l’égalité des sexes, organisé par ONU Femmes et co-organisé par les gouvernements du Mexique et de la France.

L’initiative a été mise en place dans le but de rassembler les gouvernements, les entreprises et d’autres décideurs clés pour mettre fin à la violence sexiste, promouvoir l’égalité dans la technologie et l’innovation, et garantir la justice économique et les droits des femmes et des filles.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires