Les abonnements sont payants pour le cartel de la bière




Les abonnements sont payants pour le cartel de la bière




























Katie Evans
|

De plus en plus de consommateurs souscrivent à des abonnements, du moins pour certaines catégories de marchandises. 32 % des consommateurs déclarent avoir souscrit un abonnement à un produit alcool, alimentaire ou cosmétique, contre 15 % en 2019, selon une enquête auprès de 2 000 consommateurs réalisée fin mars 2021 par l’éditeur de logiciels marketing Emarsys.

En effet, les ventes ont décollé pendant COVID-19 pour Beer Cartel, un détaillant d’abonnement de bière artisanale basé en Australie, explique Richard Kelsey, directeur et co-fondateur du marchand. Les consommateurs voulaient de la bière, ils en voulaient régulièrement et ils ne pouvaient pas (ou ne voulaient pas) quitter la maison.

« L’année dernière, nous avons réalisé 35 000 ventes en ligne, contre 20 000 l’année précédente, soit une augmentation de 75 % », dit-il. « 2020 a été une année énorme pour la croissance en ligne, tirée en partie par COVID et [consumers’] envie d’acheter de la bière en ligne.

Beer Cartel a été lancé en 2009 en tant que…

Pour obtenir un accès immédiat au reste de cet article, inscrivez-vous pour un abonnement stratégique gratuit en utilisant le Rejoignez gratuitement bouton ci-dessous. Si vous êtes déjà membre, veuillez vous connecter.

Vous voulez en savoir plus ? Débloquez un abonnement gratuit à la stratégie

Complétez votre inscription gratuite maintenant pour accéder à cette histoire et à des rapports, des données et des analyses plus approfondis


Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires