L’échange de crypto-monnaie Binance accélère ses plans pour son siège social en Irlande en enregistrant une quatrième entité dans le pays.

Après l’intervention d’organismes de réglementation dans un certain nombre d’autres pays comme l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni, le plus grand échange de crypto-monnaie au monde, Binance, renforce ses plans pour établir une base en Irlande. En effet, l’exchange a enregistré une quatrième entité légale dans le pays.

Binance a subi des pressions réglementaires de la part des autorités du monde entier.

Pour rappel, la société mère de Binance est enregistrée aux îles Caïmans. En septembre, Binance a déclaré que les habitants de Singapour ne seraient plus en mesure d’échanger des crypto-monnaies telles que Bitcoin sur sa plate-forme principale, Binance.com. Cette décision est intervenue quelques semaines seulement après que l’Autorité monétaire de Singapour a demandé à Binance de cesser de fournir des services de paiement aux résidents de la cité-État. L’autorité a déclaré que Binance.com pourrait enfreindre la réglementation en fournissant des services de paiement sans licence.

En août, Binance a annoncé qu’elle mettrait fin à ses contrats à terme et produits dérivés dans toute l’Europe. Il a également restreint l’offre de produits dans un certain nombre d’autres pays.

Les volumes de transactions sur Binance ont grimpé en flèche entre juillet et septembre, suggérant que la récente répression par les régulateurs du monde entier a eu peu d’impact sur les activités de la plateforme.

L’Irlande pour le siège mondial de Binance

Après des années d’opérations décentralisées, Binance est sur le point de s’installer dans un siège social mondial pour atténuer ces problèmes de conformité.

Binance considère l’Irlande comme faisant partie de ses plans pour établir un certain nombre de sièges sociaux à travers le monde, a déclaré jeudi son PDG en octobre.

En septembre, Binance a créé trois sociétés en Irlande : 

  • Binance (APAC) Holdings ; 
  • Binance (Services) Holdings ; et 
  • Binance Technologies. 
  • La nouvelle entité s’appelle Binance Exchange (Ie).

 

Mais en novembre, Zhao a également dévoilé ses plans pour des bureaux en France, selon une interview « La France serait un choix naturel pour un siège social régional, et peut-être même mondial », a taquiné Zhao lors de l’entretien.

L’Irlande a été un lieu de prédilection pour les bureaux européens parmi les grandes entreprises technologiques américaines comme Apple et Google, en partie grâce à la faiblesse des impôts. Cependant, Dublin augmentera les impôts des grandes entreprises multinationales de 12,5 % à 15 %, a décidé le gouvernement en octobre.

Bonus : La fintech française Lydia s’est associée à Bitpanda pour permettre l’échange de 170 actifs cryptographiques sur sa plateforme.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires