Le tweet anti-syndical d’Elon Musk doit être supprimé, selon la Commission du travail



Dans leur décision de 55 pages, mis en ligne le 25 mars, la présidente du NLRB Lauren M. McFerran et les membres John F. Ring et William J. Emanuel ont écrit: «Le General Counsel soutient que pour remédier pleinement à l’illégalité du PDG Musk le 20 mai 2018, le tweet, qui menaçait de manière coercitive que les employés perdraient leurs options d’achat d’actions s’ils choisissaient le syndicat comme leur représentant, le conseil devrait ordonner à l’intimé de demander à Musk de supprimer ce tweet et d’afficher un avis traitant de cette violation dans ses installations à l’échelle nationale.

Le conseil a également soutenu qu’une «publication d’avis à l’échelle nationale» est appropriée pour remédier à l’effet du tweet. «En plus d’ordonner au défendeur de publier un avis traitant de toutes ses pratiques de travail déloyales dans ses installations de Fremont, en Californie, nous ordonnerons au défendeur de publier un avis concernant uniquement le tweet illégal de Musk dans toutes ses autres installations du pays,» ajoutèrent-ils.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Meilleur outil Pinterest

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il permet d’organiser et de partager des images jugées intéressantes et stimulantes. Pour pleinement