Le PDG de l’Office démissionne après avoir voyagé à l’étranger pour se faire vacciner contre le COVID-19


Mark Machin a démissionné de son poste de chef de la direction de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) après avoir appris jeudi qu’il s’était rendu au Moyen-Orient pour se faire vacciner avant des millions d’autres Canadiens.

Machin a reçu sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 aux Émirats arabes unis (EAU) plus tôt ce mois-ci, comme l’a rapporté pour la première fois le Wall Street Journal. À la suite de discussions hier soir avec l’Office d’investissement du régime de retraite, l’Office a accepté la démission de Machin. Le conseil a nommé à l’unanimité John Graham, responsable mondial des investissements de crédit du fonds, comme remplaçant de Machin, avec effet immédiat.

L’Office est l’un des plus importants investisseurs en capital-investissement au monde et investit régulièrement dans des fonds et des entreprises technologiques canadiens axés sur la technologie.

L’Office est une société d’État qui gère près de 476 milliards de dollars d’actifs au nom des Canadiens. Il est l’un des plus importants investisseurs en capital-investissement au monde et investit régulièrement dans des fonds canadiens axés sur la technologie tels que Northleaf et des entreprises technologiques, notamment Benevity et Fusion Pharmaceuticals.

Le fonds d’investissement est indépendant des gouvernements fédéral et provincial du Canada et relève d’un conseil d’administration choisi par le ministre des Finances du pays. L’Office supervise l’argent mis de côté pour la retraite des quelque 20 millions de Canadiens qui cotisent au régime de retraite public du pays.

« [Graham] a contribué à façonner et à exécuter [CPPIB’s] stratégie au cours de la dernière décennie en tant qu’employé de longue date et membre de l’équipe de haute direction avec une expérience réussie dans la création et la direction d’entreprises de placement mondiales », a écrit l’Office dans un communiqué.

CONNEXES: La société de capital-investissement Novacap lève le plus grand fonds jamais réalisé à 1,865 milliard USD

Même s’il n’est pas illégal pour les résidents canadiens de voyager à l’étranger, le gouvernement fédéral a conseillé aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel à l’extérieur du Canada au milieu de la pandémie.

Selon le Wall Street Journal, Machin a déclaré à ses contacts qu’il avait utilisé des connexions locales pour obtenir les vaccins et qu’il était resté à Dubaï, où il devrait recevoir sa deuxième dose dans les semaines à venir.

Les Émirats arabes unis ont le deuxième programme de vaccination le plus rapide au monde après Israël, selon Our World In Data de l’Université d’Oxford. Le Canada a l’un des déploiements de vaccins les plus lents du monde occidental, se classant environ 40e en raison de son manque de capacité de production nationale de vaccins. Dans un communiqué vendredi, suite à l’approbation du vaccin AstraZeneca, le gouvernement fédéral a affirmé que tout Canadien qui souhaite se faire vacciner pourra en recevoir un d’ici la fin septembre, malgré les récents retards.

Image de CPPIB via Twitter



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires