Le PDG de Circle réfute les dernières rumeurs selon lesquelles l’USDC est au bord de la faillite.

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, a réitéré sa position financière positive. La nouvelle survient au milieu des rumeurs selon lesquelles la société est au bord de l’effondrement. Alors que le rapport devenait viral, le PDG Jeremy Allaire a présenté des documents détaillés sur le dernier statut de l’entreprise. 

Un aperçu de la rumeur

Une rumeur courante de l’utilisateur de Twitter Geralt Davidson circulait dans la communauté crypto depuis un certain temps. Selon lui, Circle avait perdu de l’argent au fil des ans en offrant des incitations importantes aux banques axées sur la cryptographie comme Signature et Silvergate pour convertir leurs dépôts en espèces en milliards de dollars USDC.

De plus, Davidson a ajouté que les prêts de l’USDC à des entreprises en difficulté telles que GenesisBlockFi, Celsius, Galaxy et 3AC exposaient Circle au risque de panique bancaire. Par conséquent, des milliards de dollars en USDC ne seraient pas restitués à temps.

Lors d’une sévère correction du marché, de nombreuses entreprises de crédit crypto ont été victimes d’une crise de liquidité qui s’est rapidement propagée à l’ensemble du secteur. Une situation qui obligent les entreprises à déposer le bilan. Il convient de noter que l’USDC est l’une des crypto-monnaies les plus populaires utilisées pour les activités de prêt. 

A lire également : Les volumes de transactions en Inde chutent après la récente nouvelle taxe cryptographique.

Rumeurs démenties

En réponse, Allaire a clarifié la confusion sur la relation entre les réserves et l’USDC utilisé sur les marchés des prêts. 

Pour étayer davantage son propos, il a publié le dernier article de Circle sur les problèmes de liquidité de l’USDC et l’état de la transparence et de la confiance. Les registres indiquent que les réserves de l’USDC sont entièrement détenues en espèces et en obligations du gouvernement américain à court terme. Cela incluant les bons du Trésor américain avec des échéances de 3 mois ou moins :

«À 12 h 00 HNE le vendredi 13 mai 2022, la réserve de l’USDC se composait de 11,6 milliards de dollars en espèces (22,9%), de 39,0 milliards de dollars de bons du Trésor américain (77,1%). Cela pour un total de 50,6 milliards de dollars (100%). Et il y avait 50,6 milliards USDC en circulation.

Selon Circle, les réserves de l’USDC ne contiennent aucun :

  • autre actif numérique à haut risque,
  • actif libellé dans des devises autres que le dollar américain ou
  • des actifs détenus par des tiers soumis à des blocages ou à d’autres restrictions de liquidité.

Alors qu’elle se prépare à une introduction en bourse, Circle a déclaré avoir travaillé en étroite collaboration avec les régulateurs. Ainsi, ses deux derniers rapports d’audit annuels publiés seront inclus dans ses documents déposés auprès de la SEC.

En outre, Allaire a ajouté que Circle partagera un article de blog sur Circle Yield cette semaine. Le produit de taux de rendement de la société est entièrement construit sur le stablecoin USDC. En effet, il offrira une plus grande transparence sur son statut réglementaire et son sur-dimensionnement. Cependant, le rapport ne sera accessible qu’aux « investisseurs qualifiés ».  

Bonus : Le Comité de Bâle recommande que les avoirs en bitcoins des banques soient plafonnés.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires