CoinShares étend sa présence dans l’Union européenne avec l’acquisition de Napoleon Asset Management.

CoinShares a reçu l’approbation de l’AMF, le principal régulateur financier français, pour acquérir Napoleon Asset Management. L’accord permettra à la société d’investissement dans les actifs numériques d’offrir des services sur le marché de l’UE.

CoinShares peut désormais promouvoir ses produits dans toute l’UE.

En novembre 2021, CoinShares a accepté d’acquérir la société française de technologie financière Napoleon Crypto SAS et ses filiales. Ce dernier a déclaré qu’une fois la transaction terminée, ses employés feront partie de la famille CoinShares et travailleront selon ses règles et son infrastructure de marché.

Dans une annonce récente, le gestionnaire d’actifs numériques a révélé son acquisition de Napoleon Asset Management. Il s’agit d’une organisation qui fournit des solutions de crypto-monnaie aux investisseurs professionnels. L’accord a reçu l’approbation nécessaire du premier régulateur français des changes puisqu’il a été signé et finalisé fin juin.

CoinShares fournit de nombreux services dans l’espace des actifs numériques, y compris l’exposition aux produits négociés en bourse (ETP). Avec cette décision récente, la société espère mettre son expertise et ses solutions à la disposition d’un nombre croissant d’investisseurs dans l’UE.

Le PDG de la société, Jean-Marie Mognetti, estime que l’industrie de la crypto-monnaie doit être renforcée par une réglementation complète. À ce stade, il a assuré que CoinShares avait terminé tous les processus réglementaires avant de signer la transaction.

L’exécutif a déclaré : « L’intégration de la société dans notre groupe est un pas supplémentaire dans la bonne direction vers la protection des investisseurs. Nous sommes fiers d’être l’une des sociétés d’investissement en actifs numériques les plus réglementées du secteur. Notre statut réglementé dans un nombre croissant de juridictions est l’une des principales forces de CoinShares ; cela rassure nos clients et démontre nos plans pour dominer le secteur des actifs numériques en Europe. »

Bonus : Les volumes de transactions en Inde chutent après la récente nouvelle taxe cryptographique.

Les gains de CoinShares affectés par le ralentissement de la cryptographie

D’un autre côté, le déclin du marché des actifs numériques a touché plusieurs entreprises du secteur, CoinShares étant l’une d’entre elles. Le chiffre d’affaires total de l’entreprise pour les trois premiers mois de 2022 est d’environ 35 millions de dollars. En comparaison, le chiffre était plus proche de 50 millions de dollars au premier trimestre de 2021. En effet, on peut apercevoir une diminution d’environ 30 %.

De plus, le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement BAIIA a chuté de plus de 45 % au cours de la période. Cela en passant de 41 millions de dollars il y a un an à 22 millions de dollars. Au 31 mars 2022, les actifs sous gestion (AUM) de CoinShares étaient d’environ 5 milliards de dollars, qui sont tombés à 4,4 milliards de dollars un an plus tard. 

Voir plus : Cardano : la mise à niveau Vasil est désormais mise en ligne sur testnet.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires