Le passage d’Ethereum vers la preuve de participation est de nouveau retardé jusqu’au troisième trimestre.

Selon les développeurs, la mise à niveau Ethereum 2.0, une étape majeure qui fera passer le réseau à la preuve de participation a de nouveau été retardée. La fusion devrait arriver en troisième trimestre malgré la réussite du test « Shadow Fork« .

Le test final de la fusion d’Ethereum sur un « shadow fork » terminé avec succès

Les développeurs d’Ethereum ont mentionné que la conclusion des tests avant la transition du protocole vers la preuve de participation se déroule bien. Cependant, il reste encore beaucoup de tests, petits et grands, avant le lancement officiel d’Ethereum 2.0.

Le 11 avril, Ethereum a achevé le premier « shadow fork » du réseau, lançant un réseau de tests combiné PoW à PoS. Comme l’a expliqué un autre développeur de la Fondation, le testnet combiné « shadow fork » permet à la communauté des développeurs de s’entraîner à exécuter leurs nœuds, à déployer des contrats, à tester l’infrastructure. Cela afin de les aider à comprendre le monde Ethereum fusionné.

De plus, la chaîne Ethereum Beacon (un réseau d’analyse et de vérification des données de transaction réseau) lancée en novembre 2020 a officiellement ouvert la promesse de nœuds volontaires, appelée promesse ETH 2.0 par le monde extérieur. Au cours de la dernière année, le prix de l’ETH n’a jamais cessé de fluctuer, mais l’ETH mis en gage sur la chaîne de balises a toujours maintenu une tendance à la hausse.

A lire aussi : Bison Digital devient la première banque à recevoir une licence crypto au Portugal.

Un retard sur la fusion d’Ethereum

« Ethereum Merge«  est un terme générique pour la transition d’Ethereum d’un mécanisme PoW à un mécanisme PoS. On s’attendait à ce que la fusion se clôture en juin, jusqu’à ce que le développeur de la Fondation Ethereum, Tim Beiko, se présente pour clarifier.

Le 13 avril, Tim Beiko a tweeté que la fusion n’aurait pas lieu en juin, mais pourrait prendre plusieurs mois, avec une date inconnue. Selon lui, le moment le plus rapide pour que la fusion soit achevée est le troisième trimestre de cette année.

Le passage d’Ethereum d’un modèle de consensus de preuve de travail (PoW) à un modèle de consensus de preuve de participation (PoS) a été présenté comme un changement fondamental. C’est une mise à niveau qui mettra fin aux préoccupations concernant la quantité d’énergie consommée par les validateurs de réseau. Cela signifie également que le minage d’Ethereum deviendra bientôt officiellement obsolète.

Dans les nouvelles configurations ou mécanismes PoS qui sont encore en cours de test, les validateurs ETH sont récompensés pour s’assurer que le réseau traite les transactions. Selon un rapport de Staking Rewards data, la récompense rapporte actuellement environ 4,47 % d’ETH aux validateurs.

Bonus : Binance ouvre son premier centre de service client en Turquie.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de