Le navigateur Opera intègre l’échange décentralisé DeversiFi pour apporter un portefeuille Ethereum de couche 2 à ses utilisateurs.

Opera, le navigateur Web3, s’intègre à l’échange Ethereum Layer 2 DeversiFi, un échange décentralisé (DEX) alimenté par la solution de mise à l’échelle de la couche 2 de Starkware. Cela pour fournir des transactions en temps réel et à faible coût dans le portefeuille du navigateur mobile d’Opera.

Améliorer les transactions P2P sur le trading de couche 2

Une fois intégrés, des millions d’utilisateurs d’Opera auront accès à DeFi. Grâce à son intégration DeversiFiOpera vise à permettre aux utilisateurs d’effectuer des transactions directement sur Ethereum Layer 2 tout en éliminant les frais de transaction déraisonnablement élevés. 

En effet, les booms de la DeFi et des NFT ont entraîné des frais de transaction beaucoup plus élevés sur Ethereum (ETH/USD). L’intégration d’Opera avec les solutions de mise à l’échelle L2 permet aux utilisateurs de résoudre ce problème. StarkWare rend les transactions L2 presque instantanées et presque cent fois moins chères que les transactions ETH L1 avec son moteur d’évolutivité.

En effet, la couche 2 est un service conçu pour apporter l’évolution la blockchain en contribuant des transactions rapides et de frais moins élevés que sur la couche 1.  Dans ce cas, les services Ethereum de couche 2 sont conçus pour traiter les transactions en dehors de la dorsale du réseau afin de réduire le trafic.

A découvrir : Les tensions entre l’Ukraine et la Russie secouent les crypto-monnaies et les actions.

Opera est un partisan majeur de la cryptographie grand public.

Les équipes d’Opera ont lancé le premier navigateur avec un portefeuille crypto intégré et un navigateur d’applications décentralisées (dApp) en 2018.

Ils ont également lancé un projet appelé Crypto Browser, une expérience de navigation Web 3 qui intégrera également des solutions de couche 2. Il est conçu pour fonctionner son portefeuille cryptographique avec toutes les applications intégrées à Opera et permet aux utilisateurs de basculer entre les applications sans se connecter au portefeuille pour chaque nouvel onglet.

Jurgen Arnesen, vice-président exécutif du mobile chez Opera, a également ajouté que cette initiative permettant des transactions rapides et à faible coût, fait partie de l’ADN d’Opera, pour rendre le web accessible.

« Nous fournissons aux utilisateurs du monde entier des capacités extrêmes de sauvegarde des données, de confidentialité ou de blocage des publicités. Il est maintenant temps de supprimer l’un des principaux obstacles associés à l’utilisation de Web3 : les coûts élevés du gaz et la lenteur des vitesses de réseau. »

Bonus : La Bourse de Thaïlande prévoit d’introduire les crypto-monnaies à sa plateforme d’actifs numériques d’ici mars.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires