Le gouvernement a réservé 250 millions d'euros pour la sécurité informatique

Le gouvernement a réservé 250 millions d’euros pour la sécurité informatique

Le gouvernement a lancé trois appels à propositions pour soutenir le développement de solutions innovantes et critiques en matière de cybersécurité, améliorer la sensibilisation aux cyber-menaces et soutenir des projets innovants sur le Cyber Campus. Une somme de 250 millions d’euros a été ouverte pour financer ces appels à projets, qui proviennent d’une initiative de cybersécurité d’un milliard d’euros.

Les attaques à multiples reprises en matière de cybersécurité

Le gouvernement est en quête de solutions de pointe en matière de cybersécurité. Cédric O, le secrétaire d’État chargé du numérique, a annoncé le lancement de trois appels à projets (AAP) le 9 septembre 2021, dans le cadre du Forum international de la cybersécurité (FIC), qui se déroule actuellement à Lille. Les attaques informatiques se multiplient et touchent de nombreuses entreprises. Face à l’explosion de ces menaces et à la prise de conscience de la vulnérabilité des entreprises et des instituts, le gouvernement cherche à renforcer l’écosystème français.

autre article : Oxbotica et AppliedEV travaillent sur un véhicule autonome polyvalent

Pour financer ces projets, une enveloppe de 250 millions d’euros a été débloquée. Cette annonce marque le début opérationnel de la stratégie gouvernementale d’un milliard de dollars visant à faire face aux menaces de cybersécurité et à assurer le contrôle des technologies critiques pour la sécurité nationale, qui a été annoncée en février. Cette stratégie prévoit également la création d’un incubateur de cybersécurité pour les jeunes.

Les trois appellations de projets

Le premier appel à propositions a pour objectif de « promouvoir le développement de nouvelles technologies critiques en matière de cybersécurité », telles que la détection des cyberattaques, les technologies de cryptage et d’autres solutions. Les entreprises, les consortiums industriels et les laboratoires de recherche ont jusqu’au 15 octobre pour soumettre leurs propositions.

à lire également : Adecco s’est associé à la start-up française Qapa pour accélérer le recrutement en ligne

Le deuxième appel à propositions vise à mettre en commun des données sur la cybersécurité afin de mieux comprendre les menaces. Cet AAP s’adresse aux consortiums industriels et aux laboratoires de recherche, et il se clôture le 16 novembre. Il sera utilisé dans le cadre du Campus Cyber, qui ouvrira ses portes à l’automne.

Le troisième appel à propositions vise à « soutenir les projets innovants sur le Cyber Campus ». Les entreprises, les laboratoires de recherche et les membres du Campus Cyber ont jusqu’au 29 octobre pour déposer leur candidature.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers