La Royaume-Uni saisit des NFT et des actifs cryptographiques issus d’une fraude impliquant 250 sociétés.

Dans une affaire de fraude impliquant 250 sociétés présumées contrefaites, l’autorité fiscale HMRC de Royaume-Uni a annoncé 3 arrestations et saisi pour la première fois des jetons non fongibles (NFT) mais également des crypto-monnaies. Cette première saisie des NFTs constituera davantage un avertissement pour les fraudeurs, a déclaré le HMRC.

NFT et actifs cryptographiques confisqués par les autorités fiscales britanniques

Le lundi 14 février, HM Revenue and Customs (HMRC) a déclaré avoir saisi 3 jetons non-fongibles (NFT) et des crypto-monnaies d’une valeur d’environ 5 000 livres dans le cadre d’une enquête en cours sur une fraude. Trois personnes ont également été arrêtées. Il a ajouté que c’est la première fois que HMRC saisit un NFT, par contre les NFT d’art numérique saisis n’ont pas été évalués.

Une fraude au remboursement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en cours impliquant 250 entreprises suspectes qui ont été accusées d’avoir fraudé le Trésor public de 1,4 millions de livres sterling (1,9 millions de dollars).

Lecture connexe : La Russie saisit 4 sites de cardages majeurs du Darkweb estimées à 263 millions de dollars.

Les suspects auraient tenté de réclamer plus de TVA qu’ils ne le méritaient. L’autorité HMRC à déclaré avoir utilisé des « méthodes sophistiquées » pour cacher leur identité, notamment l’utilisation de cartes d’identité volées, de fausses adresses, de téléphones portables prépayés non enregistrés, de réseaux privés virtuels (VPN) et de fausses factures. Ils prétendent être engagés dans des activités commerciales légitimes.

Nick Sharp, directeur adjoint de l’unité de criminalité économique, HMRC Fraud Investigation Bureau, a déclaré que la première confiscation des NFT s’agit d’un avertissement pour les personnes qui essaient de cacher leurs fonds à HMRC en utilisant des actifs cryptographiques. Il a également souligné qu’ils s’adapteront constamment aux révolutions technologiques pour suivre les fraudeurs et les criminels cherchant à dissimuler des actifs.

Bonus : L’exchange Bitso entre sur le marché colombien qui voit une adoption massive des crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires