La proposition de vente de trésors 50 millions de dollars à un fonds de capital-risque a suscité l’ire de la communauté.

La semaine dernière, l’équipe SushiSwap a présenté une proposition visant à diversifier la trésorerie du protocole. En effet, SushiSwap a proposé de vendre 25 % des réserves de trésorerie convenues à 21 fonds de capital-risque pour lever environ 60 millions de dollars US. Une proposition qui a suscité l’indignation de la communauté.

Une aperçue sur la proposition de SushiSwap

L’exchange décentralisée (DEX) SushiSwap (SUSHI) a proposé d’utiliser environ 25 % des 51 millions de SUSHI actuellement détenus par l’équipe de développement pour les dépositaires et les investisseurs professionnels.

Dans le cadre de la proposition, l’accord prévoit de lever 50 millions de dollars auprès de 21 fonds de capital-risque. De plus, un montant additionnel de 10 millions de dollars sera réservé aux membres de la communauté qui souhaitent participer à cet événement-bénéfice.

Lecture connexe :

Si la proposition est acceptée, les investisseurs recevront des jetons SUSHI inférieurs de 20 à 30 % au prix moyen des 30 derniers jours. Quel est le droit d’acquisition ? Les tokens seront progressivement vendus dans les 6 mois, puis bloqués sous forme de vesting de 18 mois.

Enfin, Les SUSHI achetés seront convertis en xSushi et recevront des rendements xSushi lors de l’acquisition.

0xMaki, le co-fondateur de SushiSwap a déclaré :

« SushiSwap est un chouchou de la communauté DeFi depuis sa création et à ce stade, nous pensons qu’il est prêt à accueillir des fonds cryptographiques établis et à cimenter SushiSwap en tant que puce bleue DeFi domestique. »

Contrecoup de la communauté

Les membres de la communauté SushiSwap ont rapidement exprimé leurs objections sur le forum de gouvernance du projet. De nombreuses personnes qui détiennent SUSHI depuis longtemps sont choquées, car renoncer à la proposition proposée désavantagerait injustement ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas participer.

Pour rappel, en fin du mois de mai, SushiSwap a deployé la mise à l’echelle de la couche 2 sur la plateforme Aribitrum.

La taille de la transaction a également suscité des critiques, car elle impliquait le transfert de la plupart des jetons SUSHI détenus dans le trésor étranger. Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi une telle augmentation de capital est nécessaire alors que les dépenses de fonctionnement de l’entente sont actuellement inférieures à 1 million de dollars par année.

L’intervention de l’UMA face à la proposition de SushiSwap

Lorsque l’une des principales préoccupations de la communauté était de vendre des jetons SUSHI à un prix inférieur à sa juste valeur perçue, l’équipe d’UMA Protocol (une plate-forme de création d’actifs synthétiques et de dérivés personnalisés) est intervenue avec un nouveau plan.

La proposition d’UMA permettra à SushiSwap de verrouiller ses jetons natifs en garantie au lieu de les vendre, sans risque de liquidation. Les jetons de portée sont similaires aux obligations convertibles. Ils permettent à SushiSwap Treasure d’emprunter efficacement des fonds maintenant et de fixer un prix prédéfini pour vendre ses jetons à son expiration dans 6 mois.

En effet, avec les lancements de la SpaceX, UMA s’est associé à Opium pour dévoiler l’assurance DeFi.

En réponse aux préoccupations de la communauté, 0xMaki, le co-fondateur de SushiSwap, a lancé une série d’enquêtes pour mesurer le sentiment de la communauté. Sans surprise, la grande majorité des réponses ont été en faveur d’un financement à plus petite échelle, avec moins d’investisseurs et des périodes d’acquisition plus longues. 0xMaki a par la suite déclaré que selon les souhaits de la communauté, la transaction pourrait être réduite à 1,5 à 20 millions de dollars.

 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires