La plateforme de livraison à la demande TyltGO lève 2,3 millions de dollars pour accélérer l’expansion de l’Ontario


La start-up de logiciels de livraison le jour même basée à Kitchener, TyltGO, a levé 2,3 millions de dollars canadiens (1,8 million de dollars américains) en financement de démarrage, alors que la société cherche à doubler la taille de son équipe et à alimenter sa croissance sur le marché ontarien.

Le cycle, que TyltGO a qualifié de «sursouscrit», était dirigé par la société de capital-risque basée à San Francisco, TI Platform Management, Y Combinator et l’investisseur providentiel Charles Songhurst. Dans le cadre de la ronde, Khaled Hussein, partenaire de TI Platform Management, rejoindra le conseil d’administration de TyltGO en tant que président de la startup.

TyltGO vante son offre en marque blanche comme «une livraison le jour même à la manière d’Amazon».

TyltGO présente son offre en marque blanche comme une «livraison le jour même à la manière d’Amazon» offerte aux petites entreprises sous leur propre marque «à une fraction du coût». La plate-forme de la société relie les coursiers aux clients de détail qui vont des fournisseurs de kits repas, des fleuristes et des pharmacies.

TyltGO prévoit d’utiliser le nouveau financement pour constituer son équipe et développer son API et sa plate-forme basée sur des applications. L’équipe de la startup est passée de trois personnes en juillet dernier à neuf personnes actuellement, et prévoit d’ajouter neuf employés supplémentaires au cours des deux prochains trimestres.

«Une fois que nous aurons ces personnes, nous allons être ensemble, travailler à améliorer nos produits, développer notre gamme de produits, nous étendre à travers l’Ontario, afin que nous puissions commencer à aider plus de détaillants», Jaden Pereira, cofondatrice et PDG de TyltGO dit BetaKit.

Au cours des deux ans et demi qui ont suivi sa création, TyltGO s’est développé pour servir de grandes entreprises comme Bloomex, le plus grand service de livraison de fleurs au Canada, et des startups en croissance comme General Assembly, «le premier service d’abonnement de pizzas au monde». La société propose actuellement des intégrations avec des plates-formes telles que Shopify et Squarespace. Le nouveau financement représente le premier tour de financement externe de TyltGO.

Pereira, qui a 22 ans, a cofondé TyltGO en août 2019 alors qu’il étudiait la biologie à l’Université de Waterloo et passait ses étés à travailler dans l’expédition et la réception. «À l’école, j’ai dit: ‘au lieu de trouver un emploi à temps partiel, je vais créer ma propre entreprise et essayer de gagner de l’argent.’»

CONNEXES: GoFor Industries lève 20 millions de dollars de série A pour une solution de livraison du dernier kilomètre

Pereira a commencé par entrer en contact avec certains marchands locaux et offrir des services de livraison aux étudiants universitaires. Au fur et à mesure que l’entreprise de Pereira se développait, il a remarqué une opportunité.

«J’ai réalisé qu’il y avait un grand écart sur le marché pour ces marchands, et que nous connaissions une croissance beaucoup plus du côté des marchands que du côté des consommateurs», a déclaré Pereira. En conséquence, en octobre 2019, TyltGO s’est tourné vers la fourniture d’une livraison en marque blanche le jour même pour les détaillants «en les mettant en relation avec les moteurs de l’économie des petits boulots grâce à la technologie».

Pendant le COVID-19, la demande de livraison le jour même a considérablement augmenté. En 2020, TyltGO affirme que son chiffre d’affaires a augmenté de 2000%, grâce à une augmentation significative de la croissance des commandes. Cette année, TyltGO prévoit une croissance des revenus de 1 500%.

L’année dernière, TyltGO était l’une des 11 startups canadiennes à avoir participé à la journée de démonstration été 2020 de Y Combinator. En septembre, l’entreprise a affiné son orientation de «l’espace quasi-personnel dans son ensemble» à l’espace des solutions pour la maison.

L’équipe de direction de la start-up comprend actuellement l’ancien chef des opérations de marché chez Uber Eats Canada et le chef d’Uber Rides Korea, Joe Rhew, en tant que co-fondateur et COO, et ancien directeur de l’ingénierie chez Financeit, Adnan Ali, en tant que chef de l’ingénierie.

TyltGO souhaite offrir «la meilleure expérience post-achat pour toutes les catégories et transactions de commerce de détail». Pour y parvenir, le logiciel de l’entreprise vise à donner aux clients l’impression d’interagir directement avec les entreprises qu’elle sert, en offrant des fonctionnalités telles que la messagerie personnalisée, des pages de suivi de marque et des réponses personnalisées.

CONNEXES: Swyft lève 3 millions de dollars canadiens pour développer son logiciel de livraison le jour même

«Ce n’est pas seulement du côté de la livraison que nous offrons une valeur en termes d’économies de coûts», a déclaré Pereira. «C’est l’expérience où nous fournissons vraiment la valeur.»

Pereira s’attend à ce que la demande de livraison le jour même diminue légèrement après la pandémie, mais pense que la tendance générale est «là pour rester».

«Ce sont des temps incertains pour les détaillants, mais TyltGO aide ces marchands à se connecter avec leurs clients d’une manière innovante qui continuera à les servir après la levée des restrictions de verrouillage», a déclaré Pereira.

Le PDG a déclaré que pendant la pandémie, les clients et les entreprises se sont habitués à la livraison le jour même et à ses avantages.

«C’était une tendance qui se produisait déjà dans l’ensemble, et [COVID-19] a accéléré cette tendance, nous pensons donc qu’elle va continuer de croître », a déclaré Pereira, qui a ajouté que pour de nombreuses entreprises qui envisageaient de mettre en œuvre une livraison le jour même avant la pandémie, le COVID-19 a été le coup de pouce nécessaire pour faire ce saut.

La startup espère ajouter 100 nouveaux détaillants sur sa plate-forme d’ici la fin de cette année, avec un accent particulier sur la croissance verticale des kits de repas. «À l’heure actuelle, nous couvrons la majorité du sud-ouest de l’Ontario, et c’est là que ce service est le plus nécessaire», a déclaré Pereira.

TyltGO a également un œil sur Montréal et Vancouver, et souhaite à terme s’étendre à travers le Canada.

Avec des fichiers d’Isabelle Kirkwood.

Photo des cofondateurs de TyltGO Jaden Periera, PDG, et Aaron Paul, CTO, gracieuseté de TyltGO.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires