La France va fournir 500 000 doses de vaccins anti-COVID-19 et mobiliser 100 millions d’euros pour le Liban

Mercredi, Emmanuel Macron a co-présidé une visioconférence internationale de soutien pour le Liban. Il est à rappeler que ce dernier est dépassé non seulement par des crises politiques, mais également économique. Pour venir en aide à la population libanaise, le Président français a alors promis 100 millions d’euros et 500 000 doses de vaccins anti-COVID-19.

La France apporte un soutien financier au Liban

En ouverture d’une conférence internationale d’aide à la population libanaise, Emmanuel Macron a déclaré que dans les mois qui viennent, la France va fournir 100 millions d’euros. Un soutien qu’il a annoncé, un an jour pour jour après la double explosion meurtrière dans le port de Beyrouth.

Le Président français n’a pas non plus manqué, encore une fois, de condamner sévèrement les dysfonctionnements injustifiables des dirigeants libanais. Selon lui, les leaders libanais semblent miser sur le pourrissement en immobilisant depuis des mois l’organisation d’un gouvernement et la mise en place de réformes.

Le Liban bénéficiera également de doses de vaccins anti-COVID-19

Le chef de l’Etat a également ajouté que dans les prochaines semaines, la France enverra également 500 000 doses de vaccins contre le COVID-19 au Liban. La crise que le Liban vit n’est pas une fatalité, ni un coup du sort, selon le Président français. Elle est le résultat de faillites collectives et individuelles ainsi que de désorganisations injustifiables. L’ensemble du rang politique libanais n’a fait que l’aggraver en privilégiant ses intérêts individuels et partisans avant ceux de la population libanaise.

https://pixabay.com/fr/vectors/covid-19-vaccin-seringue-flacon-5823211/

Et c’est avec un grand regret qu’Emmanuel Macron a mentionné que « tous les rendez-vous ont été ratés  et qu’aucun engagement n’a été tenu ». Pour lui, le Liban mérite bien plus que de vivre grâce à la solidarité internationale.

La conférence qui s’est tenue mercredi est donc une conférence humanitaire de soutien à la population inconditionnelle. Il n’y aura pas de chèque en blanc au profit du système politique libanais, car, avant même le début de la crise, il est déficient.

La France ouverte à toutes collaborations techniques

D’après l’Elysée, les Nations Unies ont estimé que les nouveaux besoins du Liban sont de 357 millions de dollars, notamment dans les domaines alimentaires, de la santé, de l’éducation et de l’assainissement de l’eau. Par ailleurs, le Président français a réclamé l’issue de l’enquête sur l’explosion du port, dont les résultats n’ont pas encore été communiqués, un an après le désastre.

La France et d’autres pays ont collaboré pour apporter toutes les informations dont elle dispose. Elle est disponible pour toutes les collaborations techniques nécessaires à l’enquête dont les résultats sont espérés par tout le peuple libanais.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des