La FDIC américaine lance une enquêtera sur les réclamations d’assurance de Voyager Digital.

Voyager Digital aurait fait l’objet d’un examen minutieux par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) des États-Unis. Cela après avoir affirmé que ses fonds sont assurés par la FDIC trompant prétendument les utilisateurs.

FDIC enquêtera sur Voyager.

Voyager Digital, aurait annoncé que grâce à un partenariat avec son partenaire bancaire, Metropolitan Commercial Bank, tous les déposants de la société sont couverts par une assurance FDIC. En bref, la société supposait que les dépôts des utilisateurs étaient assurés par la FDIC. 

La FDIC est une agence de protection des consommateurs chargée d’assurer les dépôts des utilisateurs, de superviser la sécurité des institutions financières, y compris les banques, et de protéger les investisseurs en cas de faillite bancaire.

Un porte-parole de la FDIC a confirmé à Bloomberg que seule la Metropolitan Commercial Bank a une assurance, et pas Voyager. Par conséquent, les déposants ne sont pas protégés contre les défaillances de Voyager, y compris la faillite et la perte de valeur du produit. 

En outre, une déclaration précédente de la MCB indiquait que Voyager détient un compte omnibus uniquement en dollars américains et non en crypto. La banque a ajouté que l’assurance s’applique à la défaillance de MCB, et non de Voyager.

La semaine dernière, Voyager a déposé son bilan après que l’un de ses principaux débiteurs, Three Arrows Capital, qui doit 650 millions de dollars, est devenu insolvable, laissant les fonds de ses utilisateurs en danger.

Voir plus : La SEC tente de limiter les témoignages d’experts dans son procès avec Ripple.

Voyager fait une fausse déclaration sur l’assurance FDIC

Dans un billet de blog datant de décembre 2019, Voyager explique que l’assurance FDIC couvre à la fois Voyager et la défaillance de son partenaire bancaire.

« Dans le rare cas où vos fonds en USD sont compromis en raison de la défaillance de la société ou de notre partenaire bancaire, vous êtes garanti d’un remboursement complet (jusqu’à 250 000 dollars)« .

Hier, cette formulation a toutefois été modifiée, et la protection de l’assurance FDIC contre les défaillances de Voyager a été supprimée.

À sa place, on trouve désormais ce qui suit : « Dans le cas rare où vos fonds en USD seraient compromis, vous êtes garanti d’un remboursement intégral (jusqu’à 250 000 dollars), de sorte que les liquidités que vous détenez chez Voyager sont protégées. » 

A découvrir : Le département du Trésor américain élabore un cadre pour la réglementation internationale des crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires