La bourse de Paris de nouveau pénalisé par le secteur du luxe.

Ce mardi 24 août, la Bourse de Paris a clôturé en légère baisse, soit, -0,28 %. Bien que l’ouverture ait été prometteuse, elle a de nouveau été pénalisée par les chiffres du luxe dans un contexte d’inquiétudes quant à la reprise.

Méfiance avant Jackson Hole.

L’indice CAC 40, qui a reculé de près de 4 % la semaine dernière, a perdu 18,79 points à 6.664,31. La veille, il avait augmenté de 0,86 %.

à lire aussi : BEL 20 gagne 0,91 % les marchés actions belges finissent en hausse.

Thierry Claudé, gérant chez Kiplink Finance résume la situation ainsi :

« Une fois de plus, le secteur du luxe a fait la tendance »,

il a aussi souligné que les échanges restent

« dans des volumes faibles »,

soit de l’ordre de 2,5 milliards d’euros.

« Très peu d’investisseurs ont envie de se mouiller avant la fin de la semaine »,

juste avant la réunion tant attendue à Jackson Hole des banquiers, les investisseurs espéraient que la Réserve fédérale (Fed) pourrait montrer plus d’indice sur le calendrier de réduction des mesures de soutien.

M. Claudé annonce que :

« C’est dans le discours de Jerome Powell que tout va se jouer ».

Les traders du marché qui prévoit une réduction de la Fed de ces achats d’actifs dans un délai relativement court en attente du discours de Jerome Powell président de la Fed, pour mieux comprendre ses intentions dans le domaine de la normalisation monétaire.

D’autant plus que les menaces concernant la variant Delta peuvent gêner leur pronostic.
Les produits de luxe sont à nouveau en difficulté.

Les produits de luxe qui avaient été tirés vers le bas par les inquiétudes sur la consommation chinoise la semaine dernière ont de nouveau faibli et ont fait baisser l’indice parisien. En bas de l’indice, le géant LVMH recule de 1,93 % à 624,30 euros, Hermès recule de 1,57 % à 1.250 euros, et Kering recule de 0,37 % à 669,30 euros.

AB Science est sur le point d’être acquise.

La société de biotechnologie française AB Science prévoit de « reprendre progressivement » les essais de sa molécule phare pour le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) à partir de septembre, sa part passant de 3,42 % à 13,90 euros.

Valneva ambitieux.

Valneva (+4,81 % à 13,52 euros), le laboratoire franco-autrichien, est en phase avancée de test de son candidat vaccin contre le Covid-19. Franck Grimaud, directeur général de Valneva, a tenu à démontrer « une efficacité de plus de 80 %« .

à lire aussi : Moroccan All Shares gagne 0,84 % les marchés marocains finissent en hausse.

Le DG de Valneva a déclaré :

 » S’ils sont bons, la procédure d’autorisation de mise sur le marché au Royaume-Uni démarrera dans la foulée avec une approbation potentielle espérée en fin d’année 2021 ce qui nous permettrait de livrer nos premières doses « .

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des