La banque mobile N26 dans la ligne de mire allemande

0
1174

En Allemagne, les actions bancaires sont rigoureusement surveillées. Et le régulateur du monde bancaire allemand s’est très vite enflammé après une découverte de la pratique de la banque mobile N26 par un hebdomadaire. Cette filiale de Fintech se veut être une banque rapide et facile. Ainsi, elle promet l’ouverture d’un compte en seulement 8 minutes. Et encore plus, avoir une carte bancaire sans avoir à remplir un tas de paperasse. Et même si des protocoles de sécurité de N26 sont à la pointe des nouveautés techniques, l’hebdomadaire allemand semble avoir trouvé son point faible.

Des moyens de vérification d’identité contournés

Si en France par exemple, l’ouverture d’un compte bancaire en ligne est de plus en plus facile, en Allemagne, les lois sont plus strictes. Il faut passer par le service de la Deutsche Post, pour pouvoir confirmer n’importe quelle identité en ligne, surtout bancaire. Ainsi, les chances d’usurpation d’identité sont très faibles, voire inexistantes.

La banque mobile N26 cependant ne demande qu’une copie ou photo de la pièce d’identité pour confirmer son ouverture de compte. Mais pour confirmer que la carte d’identité appartient bien au détenteur du compte, N26 passe un appel vidéo direct avec la personne souhaitant ouvrir un compte. Conscient que cette méthode d’appel vidéo est à la fois contraignante pour leurs clients et pour eux, N26 a récemment mis en place une nouvelle solution photo, développée avec SafeNed. Celle-ci demande au client de se prendre en photo, et ensuite prendre une photo sa pièce d’identité. En France, cette méthode est d’ailleurs déjà très utilisée.

Le grand souci de l’Allemagne face à cette facilité cependant, c’est le risque accru de blanchissement d’argent même avec l’outil de SafeNed. Surtout que ce problème est devenu grand quand l’hebdomadaire Wirtschaftswoche du pays a affirmé pouvoir ouvrir des comptes bancaires à partir de faux papiers et documents. Des comptes qui n’ont pas été confirmés par la banque mobile N26 à première vue. Le régulateur bancaire de l’Allemagne a vite répliqué en déclarant qu’ils sont déjà en train d’investiguer sur le cas. Ils ont aussi ajouté que si ses informations s’avèrent vraies, la banque mobile risque grand vu qu’il viole directement la loi allemande sur le blanchissement d’argent.

Selon N26, son application est totalement en règle

Face à ses allégations de l’hebdomadaire allemand, N26 a affirmé que les méthodes de vérification de son application sont totalement légales, et dans les normes allemandes. Son porte-parole Jérémie Rosselli a affirmé que « Contrairement aux déclarations de Wirtschaftswoche, le recours à la méthode de vérification d’identité par photo, comme le fait N26, est bien légalement autorisé. SafeNed est une entreprise autorisée au Royaume-Uni qui est elle aussi soumise à des exigences réglementaires concernant la prévention du blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. D’après la loi allemande pour la lutte contre le blanchiment, N26 peut faire appel à une tierce partie autorisée dans l’Union européenne, dans ce cas un prestataire de services de paiement au Royaume-Uni, pour procéder à la vérification de l’identité de ses clients. La procédure de vérification est alors soumise à la loi applicable à cette tierce partie (dans l’exemple ci-dessus, la loi en vigueur au Royaume-Uni). »

Ce nouveau scandale pour N26 n’est cependant pas le premier. Plusieurs usagers de la banque mobile affirment en effet un manque de professionnalisme de la part de la banque. En cause, les mails envoyés par la banque avertissant une fermeture de compte imminent, ainsi qu’un blocage de leur application mobile N26.

La banque a répondu qu’elle était en droit de passer à une résiliation immédiate si le client a donné « des informations incorrectes relatives à son patrimoine » comme stipulé dans le contrat. Une explication qui n’a guère calmé les utilisateurs qui aujourd’hui encore se plaignent sur divers forums.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here