La digitalisation des points de vente en France

0
608

Progressivement, la digitalisation est arrivée chez nous, à notre travail et a considérablement modifié notre manière de consommer ainsi que notre quotidien. Depuis quelques années, on peut observer une digitalisation importante des points de vente en France, ce processus est long et prend du temps. Et toutes les plateformes de distribution sont touchées : les grandes et moyennes surfaces, les boutiques, les corners mais aussi les petits commerçants de proximité qui doivent innover afin de conserver leurs clientèles. Le nombre d’écrans a été multiplié de manière importante afin d’apporter une valeur ajoutée, du contenu de qualité, et valoriser l’image.

Un outil indispensable à la vente

Le mode de fonctionnement du consommateur en France a évolué. En effet le consommateur en 2018 se renseigne sur le web avant d’effectuer un achat, parfois même au moment où il se trouve dans le point de vente, pour dénicher des informations supplémentaires, des photos. La quête d’information a modifié le parcours d’achat.

Et si on pensait qu’internet allait être un concurrent de taille au commerce, il apparaît désormais beaucoup plus comme un outil indispensable à la vente. En effet, c’est le moyen sympa pour apporter du contenu de qualité et pour valoriser l’image des produits.

Néanmoins, il est important de souligner que la digitalisation d’un commerce ne rime pas avec la suppression totale de l’activité physique. La digitalisation n’est pas une fin en soit, c’est un moyen avantageux pour accélérer les ventes d’un point de vente tangible, ou plutôt matériel.

Créer une véritable communauté pour fidéliser

Le monde digital et plus particulièrement le marketing web sert à fidéliser la clientèle, à faire que cette dernière se sente privilégiée, que ses attentes soient comprises et ses besoins satisfaits. Le client d’aujourd’hui doit être amusé, diverti, mais aussi émerveillé pour créer une relation client/entreprise reposant sur la confiance.

L’entreprise doit animer une véritable communauté. Elle doit créer des liens entre sa clientèle et elle pour amener le plus de retours et de partages possible comme par exemple des tweets ou des j’aime sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui des millions de commerces de proximité possèdent un compte Facebook, d’après les chiffres officiels qu’a communiqué la plateforme américaine. Si Le changement est brutal et les habitudes longues à être prises, des petits automatismes commencent à être intégrés pour les chefs d’entreprises. Ainsi, ils commencent à manier les réseaux sociaux divers et variés comme Instagram, Snapchat en y publiant des contenus intéressants.

Une technique infaillible pour convertir un client en follower

L’objectif pour une entreprise est de transformer un client ou un prospect en followers afin que ce dernier rejoigne la communauté numérique. Cette stratégie appliquée de manière massive peut rapidement amener du trafic qui génèrera des revenus complémentaires.

Le meilleur moyen pour une petite entreprise d’aboutir à cette transformation est premièrement d’afficher ses réseaux sociaux sur sa devanture de magasin. Deuxièmement, de placer un petit boitier à followers. Le boitier est connecté en temps réel au compte Instagram de l’entreprise. Dès qu’un abonné like le compte de l’entreprise, l’augmentation se transpose de manière réelle sur le boîtier. Cet outil est un moyen de transformer un client physique en un follower actif sur le web. Nous sommes tous d’accord sur le fait que lorsque nous faisons la queue à la caisse, le premier réflexe que nous avons est de jeter un œil sur notre réseau préféré. Par ailleurs, lorsque le client a fait augmenter le compteur d’abonnés à l’instant même où c’est abonné, ce dernier éprouve le sentiment d’avoir existé, d’avoir contribué à l’évolution bien qu’elle soit minime de l’entreprise. Un bon moyen donc de convertir un client en membre d’une communauté.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here