La banque de Thaïlande réglemente les paiements avec les crypto-monnaies dans le pays.

Dans un communiqué de presse publié le mardi 25 janvier, la banque de Thaïlande, la SEC thaïlandaise et le ministère de Finance ont annoncés que les crypto-monnaies et autres actifs numériques seront réglementés en tant que moyen de paiement pour les biens et services. Cela afin d’éviter les impacts potentiels sur la stabilité financière et le système économique du pays.

La réglementation des paiements cryptographiques

La Banque de Thaïlande (BOT), la Securities and Exchange Commission of Thailand (SEC) et le ministère des Finances (MOF) du pays ont annoncé mardi qu’ils envisagent de réglementer l’utilisation des cryptos comme moyen de paiement pour les biens et les services.

Les 3 régulateurs ont expliqué qu’après-avoir examiné les avantages et les risques des crypto-actifs, ils « ont envisagé la nécessité de réglementer l’utilisation des actifs numériques comme méthodes de paiement pour les biens et services afin d’éviter les impacts potentiels sur la stabilité financière et le système économique du pays ».

A lire également :  Kazakstan ferme les sociétés, mineures dans le pays jusqu’en février en raison d’une crise énergétique dans le pays.

Citant les services fournis par les opérateurs d’échange de crypto-monnaie liés à l’utilisation des crypto-monnaies comme moyen de paiement, y compris la mise en place de systèmes de règlement de crypto-monnaie, le régulateur a reconnu :

« Au-delà de son utilisation comme investissement, cela pourrait conduire à une adoption plus large des actifs numériques comme moyen de paiement, ce qui pourrait avoir un impact sur la stabilité financière et l’ensemble du système économique. »

L’annonce indique également que « les régulateurs envisageront d’exercer leurs pouvoirs dans le cadre juridique pertinent pour limiter l’adoption généralisée des actifs numériques comme moyen de paiement pour les biens et services ».

Le secrétaire général de la SEC, Ruenvadee Suwanmongkol, a précisé que la politique de la SEC, qui réglemente les sociétés de cryptographie, est de promouvoir les entreprises d’actifs numériques tout en protégeant les consommateurs.

La position de Thaïlande dans l’industrie cryptographique

Thaïlande a annoncé en décembre qu’elle était prête à tester une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) et ne voulait aucune concurrence privée dans l’espace des paiements.

Le gouverneur de la banque centrale thaïlandaise, Sethaput Suthiwartnarueput, a déclaré que la Thaïlande était auparavant l’un des nombreux pays asiatiques qui interdisaient entièrement les crypto-monnaies ou envisageaient sérieusement de travailler sur une CBDC

Pour aller plus loin : Grayscale a ajouté 25 actifs numériques supplémentaires à l’étude pour ses produits d’investissement.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires