La banque centrale du Brésil lancera un test pilote CBDC cette année.

Confirmant la monnaie numérique lors d’une récente conférence de presse, le gouverneur de la banque centrale du Brésil, Roberto Campos Neto, a déclaré qu’un programme pilote CBDC pourrait être lancé dans la seconde moitié d’avril.

Le lancement du real numérique au Brésil

Source : Investable Universe

Lors de son discours, le gouverneur de la banque centrale du Brésil, Campos Neto a mentionné que la valeur de la monnaie numérique de la banque centrale ou CBDC sera déterminée par le système national de paiement fiat STR (Reserve Transfer System). Il a souligné que le « Digital Real«  aura un approvisionnement limité et sera créé de la même manière que Bitcoin.

Neto a déclaré : « L’utilisation d’un real numérique est un moyen de numériser de l’argent sans casser les bilans bancaires. Le projet devrait avoir une sorte de pilote dans la seconde moitié de l’année.« 

Entre autres, Neto a également noté qu’il croyait toujours que la cryptographie était plus importante en tant que forme d’investissement qu’en tant que méthode de paiement, mais cela pourrait changer si l’utilisation publique augmentait.

Bonus : Ubersmith s’associe à Bitpay pour permettre les paiements cryptographiques.

Le Brésil rejoint le boom du secteur cryptographique.

Le Brésil tente actuellement de tirer parti du boom de la crypto-monnaie et de la numérisation. En plus du développement de la CBDC, le Brésil a présenté fin février un projet de loi sur la cryptographie pour régir l’espace cryptographique. Le projet de loi, qui est en préparation depuis près de 3 ans, décrit un certain nombre de sections, y compris les actifs virtuels (VA), les courtiers ou les échanges, et quelles branches du gouvernement fédéral ont compétence sur le sujet.

La banque centrale a annoncé un projet pilote de CBDC au cours du second semestre de l’année après avoir déclaré il y a un mois qu’elle s’était associée à neuf banques pour aider à développer la CBDC.

Par ailleurs, l’émission d’une CBDC attire de plus en plus des banques centrales dans le monde en entier. À titre d’exemple, le Nigeria, Namibie, Jamaïque et la Tanzanie sont des pays africains qui ont récemment annoncé le développement de leurs propres monnaies numériques. 

Actuellement, la Russie et l’Inde ont également lancé un projet pilote CBDC malgré que l’interdiction des crypto-monnaies ont été envisagée. En revanche, la Commission européenne a récemment ouvert une consultation pour le développement de l’euro numérique. Ainsi, le Brésil rejoindra un nombre croissant de pays développant leurs propres monnaies numériques si le gouverneur de la banque centrale l’approuve.

Voir plus : Uniswap Labs lance Uniswap Labs Ventures pour stimuler l’innovation et la croissance dans Web3.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires