Jack Ma, que faut-il savoir sur le patron du géant de l’e-commerce Alibaba ?

0
371
Billionaire Jack Ma, chairman of Alibaba Group Holding Ltd., speaks during an event in Chicago, Illinois, U.S., on Wednesday, June 10, 2015. Alibaba Group Holding Ltd.Õs entry into the U.S. runs through small businesses, the same path the online marketplace took in China, Ma said. Photographer: Daniel Acker/Bloomberg *** Local Caption *** Jack Ma

Faisant actuellement partie des fameux BATX qui sont les plus grandes firmes chinoises de l’internet, Alibaba a été créé en 1999 par Jack Ma. Ce personnage bénéficie d’une fortune estimée à 37 milliards de dollars et est ainsi la plus grosse fortune chinoise. Il est classé à la 21ème place des hommes les plus riches de la planète.

Né sous le nom de Ma Yun, il a fait de sa firme la plus grande plateforme de vente en ligne chinoise avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 56 milliards de dollars. Il est également le Président Directeur Général d’Alibaba Group, qui se compose entre autre de Taobao, Aliexpress, Kaola, ChinaVision, Tango, Autonavi, Youku Tudou, UCWeb, Meizu, South China Morning Post, Sanjiang Shopping, Intime Retail, Ant Financial, WayRay, Beijing Easyhome Furnishing, Ele.me.

La réussite exceptionnelle de Jack Ma

Le succès du parcours de Jack Ma est d’autant plus exceptionnel qu’il n’a pas bénéficié d’une formation technique de base, comme d’autres patrons de grandes firmes comme Jeff Bezos ou Bill Gates. Il doit en effet sa réussite à ses qualités autodidactes et s’est formé sur le tas, au fil des opportunités qu’il a saisies.

Les débuts difficiles de Jack Ma

Ma Yun, alias Jack Ma, est né le 10 septembre 1964 à Hangzhou, qui est une ville du sud-ouest de Shanghai. Cadet d’une famille de 3 trois enfants, il a vécu une éducation maoïste avec un frère aîné et une petite sœur. Son père est alors photographe et sa mère est ouvrière. Vers ses 15 ans, il cherche des petits boulots, mais n’est même pas recruté comme serveur chez KFC à cause de sa petite taille. Il arrive finalement à trouver une place de livreur en tricycle.

Il fait ensuite la rencontre de Ken Morley et de sa famille. Ce touriste australien l’aide à financer ses études d’anglais à l’université de Hangzhou et devient son mentor. Pas très scolaire, Ma Yun doit néanmoins passer deux fois l’examen d’entrée à l’université avant d’y être admis. Il passera trois fois sa licence d’anglais pour l’obtenir en 1988. Il avait également échoué au concours d’entrée de l’école de police et a été refusé dix fois par Harvard. Grâce à son diplôme, il créa une agence d’interprétariat et devint professeur d’anglais à l’Université polytechnique d’Hangzhou où il fit également la rencontre de son épouse Zhang Ying.

En 1995, le futur milliardaire se rend aux USA, à Seattle, comme interprète avec une délégation officielle du gouvernement chinois. Il y fait la découverte des potentiels de l’internet et veut s’inspirer des startups de la Silicon Valey pour dupliquer leurs modèles économiques en Chine.

Pionnier de l’internet en Chine, il crée ainsi China Pages la même année, pour proposer un service de création de pages web aux entreprises. Cette activité est abandonnée deux ans plus tard, due à la compétition face à Hangzhou Telecom. Il crée ensuite Alibaba en 1999, pour proposer une plateforme de ventes en ligne dédié aux entreprises. Le concept bénéficie d’une croissance rapide dès son lancement.

Le succès de Jack Ma et de ses startups

Après avoir lancé Alibaba en 1999, Jack Ma bénéficie maintenant d’une activité florissante. En effet, après seulement trois ans, la plateforme génère déjà 800 000 dollars de chiffre d’affaires. Les marques y affluent pour proposer leurs produits via un abonnement et le site se charge de l’acheminement des colis et de leurs livraisons en contrepartie de commissions.

En 2003, il crée également le plus grand site chinois de vente en ligne au détail, Taobao. Ce dernier profite de 80% des ventes en ligne locales dès 2012. En 2004, il lance également le système de paiement en ligne Alipay, qui est actuellement le plus utilisé en Chine. En avril 2010, il crée aussi Aliexpress qui est un site mondial de vente au détail et en gros. Alibaba fait son introduction à la bourse de Hong Kong en novembre 2007.

En 2012, le chiffre d’affaires d’Alibaba atteint les 56 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grande entreprise de l’e-commerce de la Chine. Jack entame ensuite de nombreux investissements et acquisitions, dont Shoprunner en 2013 pour améliorer les services de livraison aux USA. Alibaba Group est introduit à la bourse de New York en 2014.

Jack Ma, une personnalité haute en couleur

Jack Ma aime s’afficher aussi bien sur les réseaux sociaux que lors d’événements publics, comme les festivals. Entre autre, il a interprété “Can you feel the love tonight” déguisé en punk dans un stade, lors de l’anniversaire d’Alibaba en 2009. Il aime également imiter Michael Jackson devant ses milliers de salariés et s’est même déjà affiché à la télévision comme maître de kung-fu, l’un de ses nombreux hobbies aux côtés de la peinture artistique. Il se passionne particulièrement pour l’éducation et veut utiliser le secteur des médias comme vecteur.

Jack Ma rachète ainsi le South China Morning Post en 2015, qui est un quotidien d’opposition au régime et devient membre officiel du parti communiste en 2016. Il investit également 7 milliards de dollars dans le secteur des médias cette même année et est consacré Chevalier de la Légion d’honneur. En 2018, il est élu vice-président de la fédération nationale des acteurs du web chinois aux côtés du président de Baidu, Robin Li, et de Tencent, Pony Ma.

Le patron d’Alibaba dévoile aussi une certaine passion pour le vin et possède actuellement quatre domaines bordelais, dont celui du château de Sours, sa première acquisition en 2016. Le 10 septembre, le milliardaire prévoit de quitter le siège de la présidence du groupe pour s’adonner à ses autres passions, dont l’éducation et les médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here