eBay : ses ventes internationales boostées par un traducteur automatique

0
205

Véritable référence dans le secteur de la vente en ligne, eBay est une plateforme e-commerce qui a été créée en 1995 par Pierre Omidyar. Présente dans 39 pays, elle rassemble actuellement plus de 276 millions d’utilisateurs de plus de 200 pays. En 2014, un système de traduction automatique fourni par AppTek est introduit sur la plateforme pour remplacer l’utilisation du logiciel Bing Translator.

Selon des experts, l’eMT ou eBay Machine Translation a permis à la firme de la Silicon Valley d’augmenter significativement son chiffre d’affaires, surtout dans les pays où elle n’est pas présente. Aussi bien les vendeurs que les acheteurs ont profité des avantages de cette technologie.

En effet, grâce à cette innovation, les vendeurs ont pu bénéficier d’une traduction automatisée des titres et des descriptions de leurs produits dans la langue des utilisateurs. Ces derniers ont également pu émettre des requêtes de recherche dans leurs propres langues pour trouver plus facilement les articles dont ils avaient besoin.

La traduction automatisée, un investissement réussi pour eBay

Le système de traduction introduit par eBay sur sa plateforme avait pour but de mieux cibler les niches de ventes internationales et d’augmenter les flux d’exportation. La barrière de langue entre les vendeurs et les acheteurs constitue en effet un frein important aux transactions. Grâce à des titres et des descriptions de produits plus compréhensibles, les internautes s’orientent plus facilement vers l’acte d’achat.

L’eBay Machine Translation, un vecteur incontournable de l’exportation

Le système de traduction utilisé sur la plateforme e-commerce d’eBay propose automatiquement la réécriture des titres et des descriptions des produits vers la langue du pays d’où se connecte l’acheteur. Ainsi, c’est l’adresse IP de la connexion qui est utilisée pour détecter la langue cible de la traduction automatisée. Peu importe dans quelle langue ont été initialement écrits les titres et les descriptifs, les acheteurs peuvent maintenant en comprendre le sens. Ils peuvent également émettre des requêtes de recherche de produits dans leurs langues pour obtenir des résultats incluant même ceux qui ont été publiés dans d’autres langues. Le système prend ainsi en charge la traduction des publications des vendeurs, mais également celle des requêtes des acheteurs.

Pour aboutir à des résultats parlants, l’eMT se base sur une technologie d’intelligence artificielle qui est capable d’auto-apprentissage. La plateforme alimente également les paires de langues de manière progressive pour abattre le plus de barrières de langages possibles. Dans de nombreux cas, l’anglais constitue la langue de pivot.

Ainsi, lorsqu’un internaute effectue une recherche dans une langue étrangère, celle-ci est d’abord traduite en anglais avant d’être émise pour trouver les produits dont les textes correspondent. Les titres et les descriptifs des produits qui ne sont pas écrits en anglais sont également traduits en anglais dès leurs publications sur eBay par les vendeurs. Ils sont ensuite traduits vers la langue détectée au niveau de l’internaute qui a lancé la recherche.

Une nette progression des ventes internationales via le traducteur eBay

Les utilisateurs de la plateforme eBay ont vu leurs zones de chalandise multipliées depuis que le système de traduction automatique interne a été opérationnel en 2014. Pour mesurer les avantages dont a profité le secteur d’exportation du site grâce à cette innovation, des chercheurs de la Washington University et du MIT ont mené une étude, dont les résultats ont été publiés récemment. Ils sont ainsi arrivés à la conclusion que même avec une qualité de traduction moyenne, l’eMT a permis d’accroître les ventes internationales d’eBay de 17 à 20%.

Dans cette étude, les chercheurs se sont basés sur les ventes hispanophones de la plateforme. En effet, cette dernière n’est pas présente en Amérique Latine et adosse ainsi l’intégralité de ses exportations vers cette région sur le site américain et son système de traduction automatisée.

Le traducteur automatique d’eBay bénéficie du Deep Learning

La traduction des textes des produits et des requêtes sur eBay était effectuée à travers le logiciel Bing Translator avant 2014. La plateforme avait demandé à des experts linguistiques de comparer les résultats de traduction entre les deux systèmes. D’après l’étude, l’eMT a obtenu une note de 91,4%, alors que l’ancien logiciel n’a obtenu que 84,4%. Cette amélioration a permis entre autre à la plateforme d’accroître ses exportations vers l’Amérique Latine de 20,3%, dès les six mois suivant l’intégration du traducteur automatique.

Cette progression s’est notamment distinguée par rapport aux ventes effectuées au niveau des autres pays d’exportation d’eBay, pour éliminer les influences publicitaires et les périodes saisonnières. Ainsi, cet accroissement des ventes à destination des pays hispaniques repose entièrement sur l’eMT. D’ailleurs, cette évolution n’a été constatée nulle part ailleurs que sur eBay dans la même période, par rapport aux autres exportations américaines vers la destination.

Néanmoins, l’augmentation des ventes concerne surtout des produits aux descriptifs particuliers, comme des bijoux, des objets de collection, des produits high-tech, des vêtements et des objets dont les noms coïncident avec les rubriques de la plateforme. L’intelligence artificielle de l’eMT nécessite quelques fois l’intervention humaine pour la réalisation de mises à jour, comme les marques qui ne doivent pas être traduites.

Ses avantages sont indéniables. Selon l’étude menée par les chercheurs, l’apport de la traduction automatique sur les plateformes numériques est équivalent à une réduction de 37% de la distance qui sépare le pays du vendeur par rapport à celui de l’acheteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here