Icon Ventures ouvre une base à Dublin pour détecter les investissements européens


Michael Mullany, associé général, revient en Irlande pour diriger les nouveaux efforts de la société de capital-risque de la Silicon Valley en Europe.

La société américaine de capital-risque Icon Ventures ouvre un bureau à Dublin comme base pour rechercher davantage de transactions en Europe.

La Silicon Valley VC investit dans des start-ups à un stade ultérieur, généralement lors des séries B et C, et cherchera à co-investir dans des accords européens.

L’Irlandais Michael Mullany, associé général d’Icon, est de retour dans le pays pour diriger les efforts européens depuis le bureau de Dublin. Il a rejoint le cabinet en 2014 et a dirigé certains de ses investissements les plus notables, comme Datrium, qui a été acquis par VMware.

«L’Europe s’est imposée comme un marché doté d’un talent exceptionnel et des produits innovants nécessaires pour créer de grandes entreprises», a déclaré Mullany.

«Avec l’émergence de leaders de catégories tels que Stripe, Spotify, UiPath et d’autres, nous nous sommes de plus en plus tournés vers l’Europe pour trouver des opportunités d’investissement convaincantes conformes à notre modèle d’investissement.»

Soutenir Silicon Republic

La société a fait passer un certain nombre de ses investissements à des sorties de premier plan, en particulier dans le domaine de la cybersécurité, FireEye et Palo Alto Networks étant tous deux introduits en bourse.

Il a plus de 1,1 milliard de dollars d’actifs sous gestion, mais son portefeuille est lourd aux États-Unis. Maintenant, couplée à sa base à Tokyo, la société examine plus en détail l’Europe et l’Asie. Il suit les traces de Sequoia Capital, une autre société célèbre de la Silicon Valley, qui a atterri à Londres à la fin de l’année dernière pour rechercher des investissements en Europe.

«Chez Icon, la conviction fondamentale est que le capital-risque fonctionne mieux avec des équipes relativement petites, éprouvées et profondément intégrées», a déclaré Joe Horowitz, associé gérant chez Icon.

«Heureusement, grâce à la transformation numérique accélérée par Covid et aux outils de collaboration d’aujourd’hui, nous pouvons élargir notre ouverture géographiquement tout en maintenant une organisation soudée axée sur des entrepreneurs de classe mondiale et des co-investisseurs extraordinaires. C’est une période vraiment excitante pour notre entreprise et pour le capital-risque. »

En plus d’ouvrir le bureau de Dublin, la société a lancé son programme de talents en ingénierie à Toronto. Le programme aide les entreprises du portefeuille d’Icon à trouver et à embaucher des talents techniques grâce à cette dernière version de l’initiative à la recherche d’ingénieurs au Canada.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires