Grèce : face aux dégâts des feux que subi le pays, le Premier ministre demande pardon

Suite au fiasco des autorités à l’égard de la lutte contre les feux de forêt, lundi, Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre de la Grèce a demandé pardon. Au cours de la semaine passée, les feux se sont propagés à travers le pays. Les habitants, impuissants, n’ont pu que constater leurs habitations et leurs moyens de subsistance ravagés par les flammes.

Des incendies dévastateurs en Grèce

La semaine dernière, la Grèce a subi une vague caniculaire inédite, qui ne s’est pas produite depuis trois décennies, alors que des feux de forêts se sont manifestés. Bien que les températures aient un peu baissé depuis, les services de météorologie craignent qu’au cours de la semaine, de nouvelles chaleurs étouffantes pourraient causer de nouveaux incendies.

A Athènes, les autorités ont débuté l’évaluation des dégâts générés par les flammes dans plusieurs banlieues résidentielles se trouvant au nord de la capitale.

Dans un communiqué, le ministère des Infrastructures et des Transports a exprimé que leur objectif est de terminer le plut tôt possible l’inventaire pour commencer dans l’immédiat la procédure d’indemnisation des citoyens touchés.

L’île d’Eubée : la plus dévastée par les incendies

De nombreuses régions de la Grèce ont été frappées par des incendies, mais la plus touchée est la deuxième plus grande île du pays. En effet, des habitations, ainsi que les récoltes de l’île d’Eubée, se trouvant au large de la capitale, Athènes ont été détruites.

Selon Makis Ladogiannakis, « tout a brûlé, il ne reste plus rien ». Une déclaration que le résident de la ville balnéaire de Pefki, âgé de 77 ans, a effectuée depuis un café. Lieu où un ferry attendait de nouveaux touristes et habitants souhaitant quitter la zone par sécurité.

De lentes mesures qui ont suscité la colère de la population

A travers le pays, plus de 500 incendies ont été signalés, obligeant l’évacuation de milliers de personnes dans des dizaines de villages. Cependant, le retard de la prise des mesures par le gouvernement a suscité la colère de la population.

Lundi soir, Kyriakos Mitsotakis s’est exprimé à la télévision en demandant publiquement pardon aux citoyens et promettant que les erreurs seraient déterminées et corrigées. Par ailleurs, il a également effectué un appel à l’unité nationale.

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.bfmtv.com%2Finternational%2Feurope%2Fgrece%2Fincendies-en-grece-le-premier-ministre-demande-pardon-pour-de-possibles-erreurs_AD-202108100102.html&psig=AOvVaw1q4RG-UiTYPGdx0P2Ravu0&ust=1628698329285000&source=images&cd=vfe&ved=0CAsQjRxqFwoTCNCW-afspvICFQAAAAAdAAAAABAJ

Le Premier ministre n’a pas manqué de faire des promesses

Le chef du gouvernement grec a fait des promesses concernant la restauration des forêts dévastées par les flammes, ainsi que des défenses climatiques. Les personnes ayant perdu leur habitation dans les incendies seront également indemnisées. L’île d’Eubée et la péninsule Attique bénéficieront aussi d’aides de 500 millions d’euros. Pour discuter des mesures supplémentaires, le gouvernement entend se réunir.

Après un calme plutôt bref, des vents violents ont animé les flammes lundi, pendant que des avions-citernes ont eu des difficultés à intervenir à cause d’importants nuages de fumée.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des