Grèce : Après les incendies, le Premier ministre remanie son gouvernement

Mardi, le Premier ministre grac Kyriakos Mitsotakis a évoqué un remaniement gouvernemental, alors que cet été, le gouvernement a subi de vives critiques concernant la gestion des violents incendies qui ont touché le pays.

Les ministres remerciés et leurs remplaçants

Le ministre de l’Ordre public, Michalis Chrysochoidis a été remercié par le chef du gouvernement. A sa place, il a nommé Takis Theodorikakos, un analyste politique et ancien ministre de l’Intérieur.

A la place d’Harry Theoharis, le ministre de la Santé, Vassilis Kikilias, qui a tenu un rôle important dans la réponse de la Grèce à la pandémie de coronavirus, prendra le portefeuille du Tourisme. 

Mi-août le Premier ministre avait aussi nommé un nouveau ministre chargé du Redressement après des catastrophes naturelles, dans l’espoir de calmer la colère progressive de la population provoquée par la lutte difficile face aux incendies ayant dévasté des milliers d’hectares de forêt.

A découvrir également : France : la quatrième vague de coronavirus stabilisée, cependant, avec la rentrée, la reprise n’est pas à exclure

Quant au ministre des Finances, Christos Staikouras, ainsi que son congénère des Affaires étrangères, Nikos Dendias, ils conservent leur poste.

Ayant pris la tête d’un gouvernement conservateur en juillet 2019, Kyriakos Mitsotakis doit, dans moins de deux semaines, présenter sa politique économique pour l’année prochaine durant un discours annuel organisé à l’occasion de l’exposition internationale de Thessalonique, la deuxième plus grande ville de la Grèce.

Un ancien ministre de gauche rejette sa nomination

Côté Protection civile, un nouveau ministère a été créé. Le Premier ministre a nommé Evangelos Apostolakis, un amiral à la retraite et ancien ministre de la Défense. Cependant, cet ancien ministre de gauche a rejeté le poste deux heures après la déclaration de sa nomination. 

Source : rtbf.be

Il a expliqué ce refus au site d’information iEidiseis.gr en disant :

«  Je n’évite pas la responsabilité (…) la condition pour assumer un portefeuille indépendant était d’avoir en même temps le soutien interpartis »

Yannis Economou, le porte-parole du gouvernement a déploré la décision de celui-ci. Agé de 64 ans, Evangelos Apostolakis, ancien chef d’Etat-Major de 2015 à 2019, avait occupé pendant une courte période (Janvier – juillet 2019) le ministère de la Défense, sous l’ancien gouvernement de gauche Syriza d’Alexis Tsipras.

A voir aussi : Pologne : instauration de l’état d’urgence à la frontière biélorusse à cause des migrants

D’après le porte-parole du gouvernement, le refus de cet ancien ministre de gauche intervient suite à un communiqué du principal parti d’opposition de gauche Syriza, le désignant de rebelle. Il a également évoqué dans un communiqué, qui alimente le bras de fer entre les deux principaux partis grecs, que c’est déplorable que l’opposition ait ciblé d’une manière si grossière une personnalité qui aurait pu représenter le consensus national.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des