Grande-Bretagne : une augmentation des impôts envisagée pour financer le système de santé

Vendredi, la presse britannique a rapporté que le gouvernement britannique prévoit d’augmenter les impôts pour près de 25 millions de personnes pour contribuer au financement du système de santé, ainsi que des services sociaux destinés aux adultes.

Le financement du National Health Service : un sujet sensible

Le financement du National Health Service ou NHS, service qui fournit des soins de santé gratuits aux britanniques depuis plus de 70 ans, est une question très délicate. En effet, les gouvernements qui se sont succédé ont toujours évité de relever le défi de la croissance de ses coûts.

A découvrir également : Jeux Olympiques : Pour la tenue des JO, Tokyo a été félicité par Paris qui se prépare pour 2024

D’après les quotidiens The Times et The Telegraph, le gouvernement de Boris Johnson prévoit d’augmenter la taxe d’assurance nationale de 1 à 2 points de pourcentage, en fixant en même temps le plafond des frais de services sociaux qu’une personne devrait dépenser durant sa vie à un montant entre 60 000 et 80 000 livres, soit entre 69 885 et 93 180 euros. 

Décision qui n’a pas encore été validée

Interrogé par Sky News concernant le projet, Robert Buckland, le ministre britannique de la Justice a déclaré que le travail est en cours et qu’il est sûr que les résultats seront bientôt dévoilés, tout en ajoutant qu’aucune décision finale n’a encore été prise.

En 2019, les conservateurs de Boris Johnson s’étaient engagés à ne pas augmenter l’impôt sur le revenu, la contribution à l’assurance nationale ou la TVA. Cette mesure fiscale irait donc à l’encontre de la promesse de campagne de ces derniers. 

Source : flipboard.com

Robert Buckland a évoqué sur BBC News que les Britanniques sont amplement sensés pour savoir que quand il s’agit du sujet des services sociaux, il est essentiel de trouver un moyen pour les financer de manière adaptée.

Après avoir remporté les élections de 2019 avec une grande majorité parlementaire, Boris Johnson avait dit constituer un « plan clair » afin de résoudre la crise qui touche les soins de santé. Cependant ses projets ont été immédiatement occultés par la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

Une annonce dans la semaine à venir

Selon la presse britannique, une annonce pourrait avoir lieu la semaine prochaine. Le paquet constituerait aussi des fonds supplémentaires pour le système de santé dans le but d’aider à réduire les listes d’attente et termes d’accès aux soins, sous tension avec l’épidémie de coronavirus. 

A voir aussi : Selon Joseph Stiglitz, il est temps de réorganiser l’économie américaine

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des