Felix Health lance un service de santé mentale pour répondre à la demande croissante pendant le COVID-19


La start-up de technologie de la santé basée à Toronto, Felix Health, a annoncé le lancement d’un nouveau service de santé mentale virtuel, car il cherche à rendre le traitement de la santé mentale plus accessible et à aider à réduire la stigmatisation et les inconvénients associés à y accéder.

Grâce à ce service, Felix prévoit initialement de renouveler les ordonnances et de livrer des médicaments liés à des conditions telles que l’anxiété et la dépression. Dans les prochains mois, la startup entend étendre le service pour proposer «une approche plus holistique de la santé mentale», notamment en ajoutant l’accès à la psychothérapie.

Felix a qualifié la santé mentale de «cible d’expansion à long terme».

Felix a déclaré que le lancement de cette intégration intervient «au milieu de la demande écrasante des clients» pour les services de santé mentale pendant COVID-19. La startup a déclaré que les défis croissants en matière de santé mentale avaient été directement reflétés par les demandes de ses utilisateurs.

Cette décision intervient quelques mois après que Felix a obtenu un financement de série A de 10 millions de dollars canadiens dirigé par Whitecap Ventures. À ce jour, Felix a amassé un total de 13,3 millions de dollars canadiens.

Fondé en 2019, Felix offre un accès en ligne aux médecins et la livraison d’ordonnances via son service de traitement de télésanté de bout en bout. Felix se concentre sur les maux et les besoins de santé courants, mais souvent stigmatisés, tels que le contrôle des naissances, la dysfonction érectile, la perte de cheveux, l’acné, les migraines, les boutons de fièvre et l’herpès, et envisage d’élargir son offre cette année.

Felix a qualifié la santé mentale de «cible d’expansion à long terme». Kyle Zien, cofondateur et PDG de Felix, a déclaré que la base d’utilisateurs de la start-up « a clairement indiqué sa priorité numéro un pour un nouveau service Felix », ajoutant que « avec tant de Canadiens signalant une augmentation des problèmes de santé mentale liés au COVID, ce service est plus important que jamais.

Zien a ajouté que la startup estimait qu’elle avait «le devoir de faire quoi [it] pourrait rendre le traitement plus accessible, en particulier pour ceux qui sont découragés par la stigmatisation de la recherche d’un traitement de santé mentale. Le lancement a lieu en mai, mois de la sensibilisation à la santé mentale aux États-Unis.

CONNEXES: Felix Health lève 10 millions de dollars dans un contexte de demande accrue de services de prescription virtuels axés sur les problèmes de santé stigmatisés

Rob McMaster, psychiatre et conseiller Felix, a déclaré que l’intégration complétera le système de santé mentale actuel. «À mesure que le service évolue, ces innovations aideront les Canadiens à accéder au traitement dont ils ont besoin plus facilement, plus rapidement et avec le moins d’obstacles possible», a déclaré M. McMaster.

Selon Felix, la startup a multiplié par huit sa base de clients pendant la pandémie, capitalisant sur la demande croissante de solutions de télésanté au milieu du COVID-19.

«COVID a accéléré l’intérêt d’essayer les soins de santé virtuels pour les personnes qui étaient soit sur la clôture ou qui ne l’avaient peut-être pas fait auparavant», a déclaré Zien à BetaKit.

Photo gracieuseté de Felix Health

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires