Paris DecryptStreet : Partez à la chasse aux NFT et remportez 2 Ethers (ETH)

Organisées par les sociétés Stendhal et Background Paris, les rues de Paris seront une chasse au trésor à grande échelle qui mêle street-art et jetons non-fongibles (NFT) la semaine prochaine. Chacune des 13 œuvres qui sont en lien aux événements sera tokenisée, et la personne qui les trouvera le plus rapidement gagnera 2 Ether (ETH).

Rendez-vous à la chasse aux NFTs dans les rues de Paris

En collaboration avec EthCC, événement destiné à l’écosystème Ethereum qui se tiendra à Paris du 20 au 22 juillet, Stendhal et Background Paris vont effectuer une chasse au trésor de l’art urbain dans la capitale française : « Paris DecryptStreet(h)« .

Une série d’énigmes sera mise en ligne sur le site dédié à l’événement à partir du 20 juillet. Chacune de ces énigmes débouchera sur une œuvre située dans un lieu public, alentour de la Maison de la Mutualité, où se déroule EthCC.

Les gens qui y participent doivent trouver 13 œuvres d’art originales créées particulièrement pour cette occasion, durant leur parcours. En fait, ces 13 œuvres engendrent non seulement la solution de l’énigme, mais également sa récompense.

Par conséquent, les participants auront l’obligation d’explorer les rues de Paris pour trouver ces œuvres ainsi que trouver le mot caché qu’elles contiennent afin d’obtenir le trésor final.

En fait, chaque œuvre est tokénisé sur Ethereum, la blockchain qui se heurte à des obstacles pour sa récupération, et celui qui est liée à l’événement contient un mot caché.

Le mot caché, qui est connecté bout à bout pour former un mot de passe de portefeuille numérique, qui contient 2 ETH (d’une valeur d’environ 3 300 euros) et 13 NFT qui représente 13 œuvres produites dans le cadre de l’événement.

Les sociétés Stendhal et Background Paris souhaitent démocratiser le street-art et les NFTs

Stendhal et Background Paris espèrent démocratiser et valoriser la diversité des 2 cultures autant denses et passionnantes, en conjuguant actifs numériques et art urbain.

Stendhal a développé l’application Wallkanda. Cette application sera le moteur de l’union de ces deux mondes. Conçu comme le « Shazam du Street Art », pour accéder à des renseignements à son sujet et en même temps soutenir l’artiste, photographier l’œuvre de référence est suffisant. L’équipe de Stendhal ajoute :

« Après une période difficile pour le monde culturel et artistique, il est temps de trouver un moyen de reconnecter l’art et la culture aux individus tout en embarquant de nouvelles personnes dans les NFTs et le monde du Web 3.0 dans son ensemble. »

La première chasse au trésor unique a eu lieu dans les rues de Bordeaux en mai 2021. Après le succès de cette version prototype, EthCC est le lieu idéal pour lancer la deuxième version, plus évolutive de format ainsi qu’une sorte de partenariat avec des célèbres artistes. En effet, avec la folie des jetons non-fongibles sur le marché cryptographique, la montée des NFTs ne fait que commencer. 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires