Élection présidentielle de 2022 : Michel Barnier (LR) a annoncé sa candidature.

Ce jeudi 26 août, Michel Barnier (LR) l’ancien négociateur du Brexit a annoncé dans une interview qu’il se présenterait à l’élection présidentielle de 2022 afin de promouvoir le projet à droit d’une France « France réconciliée ».

M. Barnier explique sa candidature.

« limiter l’immigration et la maitriser » et « remettre le travail, le mérite au centre de notre société » ainsi que la lutte contre « le changement climatique qui va tout bouleverser »

font partie des axes du projet évoqué par M. Barnier.

Il à expliqué jeudi soir que :

« Je suis candidat pour être un président qui respecte les Français et qui fait respecter la France. Nous sommes dans des temps exigeants. Le monde qui nous entoure est dangereux, instable, fragile. Notre pays va mal. Il faut une alternance pour réconcilier, remettre ensemble et agir vraiment ».

Il a déclaré qu’avec la reprise du pouvoir des talibans à Kaboul, il a estimé que la France :

« a évidemment un devoir moral d’accorder l’asile » à « ceux qui ont travaillé pour elle ».

Mais il a affirmé qu’ :

« il faut dire aussi que l’on n’accueillera pas tout le monde », réitérant sa détermination d’un « moratoire » sur l’immigration le temps de « remettre à plat toutes les procédures » et de s’entendre avec les pays d’origine « pour qu’ils contribuent à maîtriser les flux migratoires en contrepartie de notre aide au développement ».

Il a également appelé à :

« accentuer la lutte contre le djihadisme partout » et porter à « 3 % du PIB »

l’effort en matière de défense et de recherche.

Il s’est présenté quelques heures après Eric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, et a porté le nombre de candidats à la primaire à quatre avec Valérie Pécresse, Philippe Juvin, LR décidera fin novembre d’organiser si personne ne se détache naturellement.

à lire aussi : Le site d’information Politico racheté par Axel Springer.

En revanche, Laurent Wauquiez a renoncé dans la soirée pour ne :

« pas ajouter de la division à la division »,

Bruno Retailleau devrait communiqué sa décision prochainement.

Michel Barnier, candidat d’expérience.

Âgé de 70 ans, Michel Barnier a été député, sénateur, et a servi dans plusieurs gouvernements de droite en France dans les années 1990 et 2000, occupant divers postes comme les affaires européennes, Diplomatie, Environnement, Agriculture, il a dirigé les négociations de l’UE sur le Brexit.

autre article : Les incertitudes monétaires et géopolitiques font reculer les actions.

Il a été deux fois commissaire européen entre 1999-2004 et de 2010-2014, responsable des politiques régionales et des marchés intérieurs.

Il devient vice-président du Groupe Mérieux Alliance en février 2006 un holding de sociétés du domaine biologique. Avec Alain Mérieux, il est chargé de coordonner les relations avec les grandes organisations internationales de santé, les institutions économiques et financières et les acteurs mondiaux du développement. Il a démissionné en juin 2007 pour rejoindre le gouvernement de l’époque.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des