Comment mieux tirer parti des remboursements de RS&DE pour accélérer la croissance des startups


Lorsque les nouveaux fondateurs se lancent à la recherche de moyens de croissance et de mise à l’échelle de leur startup, ils se heurtent souvent au mur de la collecte de fonds: quelle est la meilleure avenue pour la collecte de fonds en tant que startup, dette ou capitaux propres?

Sur la base des données de nos clients en combinaison avec des enquêtes communautaires, environ 75% des startups basées aux États-Unis tirent parti d’une sorte de dette ou d’options de financement non dilutives sur leur tableau de capitalisation avant leur tour de démarrage, contre 15% des startups canadiennes. Il semble que les fondateurs de startups canadiennes ont tendance à être plus conservateurs dans leur quête de financement; il est temps de repenser cette stratégie.

Compte tenu de la croissance explosive de l’écosystème canadien des startups, la concurrence pour la collecte de fonds est féroce.

Nos données ont également montré que plus de 90% de toutes les startups qui ont réussi à obtenir un cycle de financement de série A ont une forme de dette sur leur tableau de plafonnement. Cela permet aux entrepreneurs d’optimiser leur structure de capital très tôt dans le parcours de démarrage et, ce faisant, ils peuvent augmenter considérablement leurs chances de succès à long terme en matière de collecte de fonds.

Compte tenu de la croissance explosive de l’écosystème canadien des startups, la concurrence pour la collecte de fonds est féroce.

Au cours des cinq dernières années, l’écosystème canadien des startups s’est considérablement développé; cette flambée des startups canadiennes a également donné lieu au nombre de transactions de capital-risque (CR); en 2020, les VC ont investi 4,4 milliards de dollars canadiens dans des entreprises canadiennes au cours de 509 transactions. En comparaison, le montant moyen investi par les VC au cours de la période 2015-2019 était de 3,8 G $ sur 517 transactions.

En conséquence, de nombreux entrepreneurs choisiront de faire un tour d’investissement providentiel par l’intermédiaire de leurs amis et de leur famille, mais quelle est la prochaine étape? Selon la startup, il existe de multiples pistes à explorer, notamment en ce qui concerne les programmes de subventions et de crédits d’impôt offerts par le gouvernement canadien pour alimenter l’écosystème local des startups.

Vanter un éditorial sur la RS&DE

Chaque année, le gouvernement canadien verse plus de 3 milliards de dollars à plus de 20 000 entreprises dans le cadre du programme de crédit d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental (RS&DE) pour compenser les coûts de RD. Toute startup qui mène des activités de RD ou de développement de produits admissibles à la RS&DE peut profiter du programme et réclamer des milliers de dollars au gouvernement sur une base annuelle.

Au fur et à mesure que les entreprises effectuent des activités de RD tout au long de l’année, elles accumulent des crédits d’impôt pour la RS&DE et constituent un actif qui ne peut être débloqué tant que les déclarations de revenus ne sont pas soumises, que l’ARC les traite et que le remboursement pour la RS&DE n’est pas reçu. L’ensemble de ce processus prend généralement au moins neuf mois à compter de la fin de l’exercice (et plus de 16 mois à compter du premier mois de dépenses de R&D), ce qui ralentit le rythme auquel les entreprises peuvent réinvestir le remboursement dans l’entreprise.

Les entreprises admissibles peuvent réclamer environ 64 pour cent sur les salaires, 32 pour cent sur le coût des sous-traitants et 42 pour cent des dépenses sur les matériaux en tenant compte des taux fédéraux, provinciaux et par procuration. La mise en garde est que les entreprises doivent attendre plus de 16 mois pour réinvestir leur remboursement de RS&DE dans les opérations de l’entreprise pour la croissance.

Les entrepreneurs dont les entreprises sont admissibles à la RS&DE ont la possibilité de tirer parti du financement de la RS&DE, grâce auquel ils peuvent recevoir avec succès une avance de fonds sur le remboursement de RS&DE accumulé. Cela permet à l’entrepreneur de tirer parti du remboursement de la RS&DE de son entreprise jusqu’à 16 mois à l’avance et d’accélérer la croissance de son entreprise.

Traditionnellement, le financement de la RS&DE était offert aux demandeurs solvables sous forme de prêt relais, émis après la fin de l’exercice, lorsque la demande avait été finalisée. Si une entreprise choisit de faire une demande de financement RS&DE traditionnel, elle ne peut profiter de son remboursement RS&DE que deux à trois mois à l’avance.

Utiliser la dette pour mieux tirer parti des remboursements de RS&DE

Contrairement aux modèles traditionnels de financement de la RS&DE, Boast.AI fournit jusqu’à 75 pour cent des dépenses de R&D d’une entreprise sous forme d’avance de trésorerie trimestrielle.

De plus, Boast.AI peut fournir ce financement avancé dès trois mois après le début de l’année d’imposition (c’est-à-dire plus d’un an avant le dépôt de la demande de RS&DE), ce qui peut avoir un impact considérable sur la trajectoire de croissance de toute entreprise.

Ce capital non dilutif prolonge la piste des flux de trésorerie et offre la flexibilité financière nécessaire pour prendre de meilleures décisions concernant la mise à l’échelle de l’entreprise. L’effet combiné de l’ajout de ressources de vente, de marketing et de développement supplémentaires avec 12 mois d’avance conduit souvent à une valorisation 1,5 fois plus élevée sur une période de 24 mois.

Disons que nous avons deux sociétés: Acme Corp. et Globex Corp. Alors que les deux sociétés profitent de la RS&DE, Acme décide d’attendre le remboursement intégral de la RS&DE pour réinvestir de l’argent dans l’entreprise, tandis que Globex décide de réduire le temps d’attente de en utilisant les remboursements anticipés trimestriels de RS&DE et réinvestissez l’argent maintenant.

Étant donné que leurs revenus du T1 Y1 sont les mêmes à 100000 $ avec un taux de croissance de 15% avant le remboursement de la RS&DE et un taux de croissance de 20% après le remboursement de la RS&DE de 300000 $, nous pouvons facilement examiner l’impact du financement non dilutif sur l’évaluation globale. des deux sociétés.

Vanter un éditorial sur la RS&DE

En utilisant les remboursements anticipés trimestriels pour accéder à 56250 $ chaque trimestre, Globex a pu augmenter sa valorisation de plus de 2 millions de dollars, ce qui s’est traduit par un taux de rendement interne de 5967%, le tout pour un coût de seulement 17719 $ par an (en intérêts et frais de tirage). ). De plus, il a fallu des ressources minimales à l’équipe interne de Globex pour se qualifier pour les remboursements anticipés trimestriels de la RS&DE (environ cinq à six heures au total).

En fin de compte, malgré un départ identique à Globex, Acme a perdu 2 millions de dollars dans son évaluation globale à la fin des deux ans.

Bien que les fondateurs canadiens semblent avoir une mentalité conservatrice en matière de financement, nous devons comprendre que toutes les dettes ne sont pas des créances irrécouvrables. Soyez plutôt objectif. Posez-vous la question: est-il logique pour moi de renoncer aux capitaux propres s’il existe une autre option qui me permet de conserver mes capitaux propres et d’obtenir des flux de trésorerie?

Voici une étude de cas sur la façon dont les remboursements avancés trimestriels peuvent accélérer la croissance des startups pour une analyse plus approfondie des raisons pour lesquelles les startups devraient tirer parti à la fois de la dette et des capitaux propres pour constituer la pile de capital optimale.

En fin de compte, chaque fondateur a le même objectif: faire évoluer l’entreprise et, espérons-le, réussir sa sortie. Quoi est dépend de vous le rythme auquel vous vous approchez de cette sortie.

Image de vedette avec la permission de Pixabay.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers