blockchain.com dubai

Blockchain.com obtient une licence provisoire pour opérer à Dubaï.

Selon un rapportBlockchain.com annonce l’obtention d’une autorisation provisoire pour opérer à Dubaï. Cela par le biais d’une signature d’un protocole d’accord (MoU) avec le régulateur du pays VARA. En outre, la région cherche à devenir un hub pour l’industrie crypto.

Les opérations de Blockchain.com autorisées à Dubaï.

En principe, l’approbation permet à Blockchain.com de mener une gamme d’activités liées aux actifs virtuels pendant la phase réglementaire initiale de VARA. Afin d’entrer sur le marché de détail, Blockchain.com procédera à un examen progressif. Cela comme tous les fournisseurs de services autorisés par le régulateur.

Pour rappel, VARA agit en tant qu’entité principal autorisée à approuver et à gérer les activités de crypto-monnaie à Dubaï. Cela comprend l’offre de produits et services d’échange aux investisseurs pré-qualifiés et aux prestataires de services financiers professionnels sous une surveillance stricte et des contrôles de conformité obligatoires du GAFI.

La nouvelle survient après que Blockchain.com s’est enregistré en tant que fournisseur d’actifs numériques en Italie. En effet, la société crypto a suivi les traces de son rival, qui s’est inscrit au registre spécial du régulateur du courtage OAM.

En outre, Blockchain.com a révélé qu’il avait investi surThree Arrows Capital (3AC) après que le fonds spéculatif récemment en faillite n’ait pas répondu à un appel de marge. La nouvelle survient après que la société a annoncé qu’elle rencontrait des banquiers d’investissement et devenait publique cette année.

A lire : La Corée du Sud émet un mandat d’arrêt contre Do Kwon

Dubaï comme plaque tournante mondiale de la crypto-monnaie

Dubaï est l’un des marchés de la cryptographie à la croissance la plus rapide. En fait, la région abrite certains fournisseurs des services cryptos mondiales. Ainsi, Blockchain.com rejoint plusieurs grandes sociétés de crypto-monnaie qui ont reçu des licences à Dubaï. Ces derniers mois, FTXOKX et Crypto.com font parties de ceux qui ont obtenu une approbation complète ou provisoire.

Par ailleurs, le prince héritier de Dubaï a dévoilé la stratégie Dubai Metaverse en juillet. L’initiative vise à accueillir plus de 1 000 entreprises dans la ville et de créer plus de 40 000 emplois dans la crypto-monnaie d’ici 2030. Le plan souligne l’engagement de la ville à être la première plate-forme de cryptographie de la Bay Area.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de