Binance n’imposera pas une interdiction complète à l’ensemble du groupe d’utilisateurs russes.

Le PDG de BinanceChangpeng Zhao, a décrit la politique de son échange de crypto-monnaie envers la Russie, affirmant qu’une interdiction complète des utilisateurs russes serait  » contraire à l’éthique « . En effet, Zhao a souligné qu’il gèlera seulement les comptes des entités russes après que l’exchange a fait un don de 10 millions de dollars pour aider les ukrainiens. 

Binance est conforme aux sanctions imposées aux utilisateurs russes.

Zhao a déclaré dans une interview à Bloomberg que Binance respecte les sanctions restreignant les activités financières personnelles en Russie. Il a également noté qu’il serait « immoral pour nous » d’étendre ces restrictions au-delà de celles qui font l’objet de sanctions.

« Je ne pense tout simplement pas que ce soit notre décision de geler les comptes d’utilisateurs », a déclaré Zhao. Il a ensuite réitéré ce point de vue, affirmant que « nous ne pouvons pas geler unilatéralement les comptes bancaires de certains citoyens russes« .

Selon lui, de nombreux utilisateurs russes ne soutenaient pas l’agression de leur pays contre l’Ukraine, et que les personnes les plus vulnérables ont peu d’influence sur les affaires internationales. Il a ainsi souligné qu’une interdiction générale pourrait pousser les utilisateurs russes légitimes vers des échanges plus petits et moins conformes. Binance suit les mêmes règles que les banques, et actuellement, la plupart des banques suivent la même liste de sanctions que l’exchange.

Zhao a déclaré que toutes ses transactions reposent sur la vérification d’identité. Bien que Binance ait autrefois limité les mesures KYC, la bourse a relevé les exigences en août dernier. Zhao a déclaré qu’il ne savait pas personnellement combien de comptes Binance avaient été gelés jusqu’à présent, et a déclaré que l’équipe de conformité de Binance était responsable de l’application.

A découvrir : L’États-Unis publie officiellement des règles cryptographiques pour renforcer les sanctions de la Russie.

D’autres exchanges suivent la décision de Binance

Jesse Powell, PDG de l’échange rival Kraken, avait également commenté les sanctions contre les Russes. Il a déclaré que Kraken ne peut pas geler les fonds des utilisateurs, sauf si la loi l’exige. Coinbase a publié récemment une déclaration similaire, affirmant qu’il n’y a actuellement « aucune interdiction générale de toutes les transactions Coinbase impliquant des adresses russe ».

6 autres échanges incluant HuobiWhitebitKuCoinBybit, Gate.io et Kuna ont été également appelées par l’Ukraine pour bloquer les utilisateurs russes sur leurs plateformes. 

Lecture connexe : La Commission européenne publie les sanctions imposés par la Russie, excluant le pays dans le système financier international.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de