Aux Etats-Unis, le plan d’infrastructures de 1 000 milliards de dollars a été approuvé au Sénat

Mardi, le Sénat américain a approuvé un plan d’infrastructures de 1.000 milliards de dollars, soit 852 milliards d’euros destiné à la rénovation des routes, aéroports et ponts. Il est à rappeler que c’est l’une des priorités du Président Joe Biden. Une victoire bipartite majeure pour le locataire de la Maison Blanche.

Un énorme plan de modernisation des infrastructures des Etats-Unis

Le projet de loi sur les infrastructures, qui fait 2 702 pages, envisage notamment 550 milliards de dollars de nouvelles dépenses concernant la modernisation du réseau routier, des voies ferrées, des ponts, ainsi que des réseaux Internet des Etats-Unis.

à lire aussi : Allemagne : la reconstruction après les inondations estimée entre 20 et 30 milliards d’euros

19 sénateurs républicains ont voté pour le projet de loi. Le texte qui a été approuvé par 69 voix contre 30, va dorénavant être communiqué à la Chambre des représentants, avec l’optique de l’investissement le plus conséquent dans les infrastructures des Etats-Unis depuis des décennies.

L’adoption du plan d’infrastructures est une victoire pour le Président américain Joe Biden

La réaction de Joe Biden sur Twitter n’est pas passé inaperçu :

« Grande nouvelle, les amis : l’accord bipartite sur les infrastructures a été officiellement adopté au Sénat ».

Le président n’a pas non plus manqué d’ajouter qu’il espère que le Congrès va le transmettre à son bureau le plus tôt possible pour pouvoir continuer le travail de mieux rebâtir.

Selon les enquêtes d’opinion, après des mois à négocier entre groupes de sénateurs républicains et démocrates, l’esprit de collaboration qui a triomphé au Congrès sur le plan d’infrastructures devrait être passager, alors que le projet gagne en popularité auprès des Américains.

Un autre plan budgétaire de 3.500 milliards de dollars dévoilé par les sénateurs démocrates

Le chef de file de la majorité démocrate du Sénat, Chuck Schumer, compte faire voter par la suite une résolution préliminaire à un plan budgétaire de 3.500 milliards de dollars. D’après la publication de documents lundi, ce plan massif servirait à :

  • investir dans de nouveaux crédits pour la santé,
  • un allègement des frais de scolarité,
  • la lutte contre le changement climatique,
  • des aides fiscales pour le secteur industriel ou des mesures permettant de régulariser plusieurs millions de travailleurs immigrés.

Un projet que le parti démocrate envisage d’adopter au Congrès en contournant l’opposition des républicains.

Le vote de ce plan budgétaire par le Sénat pourrait avoir lieu après la pause estivale des travaux parlementaires, en septembre.

Bonus : Etats-Unis : hausse des contaminations et hospitalisations avec le variant Delta

A plusieurs reprises, la présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi a informé qu’elle soumettra au vote les 2 textes en même temps, sinon aucun, laissant présager de mois de travaux avant que le projet de loi approuvé mardi par le Sénat soit présenté à Joe Biden pour prescription.

Quant au chef de file de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, il a fait savoir que ses pairs et lui allaient essayer de persuader des démocrates raisonnables de voter contre ce qu’il nomme d’ensemble budgétaire radical qui pourrait entrainer une grande hausse d’impôts aux Etats-Unis.

 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des