Aujourd’hui en financement: OSF Digital, Tenera Care, Sports IQ Analytics, plus


Six startups canadiennes ont récemment annoncé de nouveaux financements pour alimenter leur croissance. Voici les dernières nouvelles sur qui a collecté, combien, auprès de qui et à quoi ils vont investir les nouveaux fonds.

OSF Digital lève 52 millions de dollars canadiens pour soutenir de futures acquisitions

L’entreprise québécoise de SaaS et de commerce électronique OSF Digital a levé une ronde de financement de série B de 52 millions de dollars canadiens (43 millions de dollars américains).

L’investissement a été dirigé par l’investisseur existant Delta-v Capital avec la participation de Salesforce Ventures et du président du conseil d’administration d’OSF Digital David Northington, du directeur du conseil Jeff Rich et du conseiller du conseil Gary DiOrio.

OSF Digital conçoit des solutions de commerce électronique pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique. Les produits de l’entreprise comprennent la comptabilité dans le cloud, les connecteurs de gestion des commandes et les outils d’optimisation du commerce. La société a été fondée en 2003 et exerce également des activités à Bucarest, en Roumanie.

Le nouveau capital sera utilisé par OSF Digital pour soutenir de futures acquisitions, étendre ses capacités de livraison à de nouvelles régions, faire progresser sa technologie et développer son équipe.

CLC Network complète la série A de 9 millions de dollars

La start-up de technologie hypothécaire basée à Toronto, CLC Network, a clôturé une ronde de financement de série A de 9 millions de dollars. La société a noté que ce financement a dépassé son objectif initial de 7 millions de dollars.

La firme a noté que Gravitas Securities était le seul agent principal et conseiller financier pour le financement. Un porte-parole de CLC Network a déclaré à BetaKit que d’autres investisseurs institutionnels, de family office et individuels avaient également participé à la ronde, mais a refusé de divulguer leurs noms.

Environ 15 pour cent du tour provenait de l’équipe de direction, du conseil d’administration et des actionnaires existants de CLC, y compris les fondateurs Shubha Dasgupta, Kendall Marin et Drew Green, qui maintiennent ensemble une participation majoritaire dans CLC après l’opération.

CLC Network vise à innover dans le secteur hypothécaire canadien en développant des solutions basées sur le cloud et l’intelligence artificielle pour les courtiers. L’entreprise compte actuellement 350 courtiers dans son réseau.

Le nouveau financement permettra à CLC Network de développer sa marque, d’ajouter de nouveaux agents à son équipe et de soutenir les frères et les maisons de courtage.

Sports IQ Analytics lève un tour de table de 8,4 millions de dollars canadiens

Sports IQ Analytics, basé à Vancouver, a levé une ronde de financement de démarrage de 8,4 millions de dollars canadiens (7 millions de dollars américains).

Le tour était dirigé par Harlo Equity Partners, avec la participation du groupe Kraft et de la société d’investissement britannique dans les jeux Velo Partners. Plusieurs investisseurs providentiels ont également participé à la ronde, notamment le président et partenaire de Fenway Sport Group, Michael Gordon; l’ancien dirigeant des Boston Red Sox et des Chicago Cubs, Theo Epstein; le président et chef de la direction des Red Sox de Boston, Sam Kennedy; et Mitch Garber, ancien PDG du géant du jeu numérique Caesars Interactive Entertainment, entre autres.

Sports IQ propose une technologie de paris sportifs et un fournisseur de flux de cotes. La société crée du contenu pour les marchés des paris sportifs d’avant-match et en direct, ainsi que des contrôles de négociation automatisés, des cotes en direct et un créateur de paris.

La startup travaille avec des opérateurs et des fournisseurs mondiaux de paris sportifs, notamment IGT, Bally Interactive et BetClic. Cette ronde de financement soutiendra le développement des produits de Sports IQ.

Koomi POS lève 1,25 million de dollars de financement de démarrage et devient MYR POS

Koomi POS, une start-up FinTech basée à Montréal, a levé une ronde de financement d’amorçage de 1,25 million de dollars et a changé son nom pour Master Your Rush (MYR POS).

Le cycle de financement de démarrage a été mené par Segovia Capital. Un porte-parole de la société a déclaré à BetaKit que d’autres investisseurs avaient participé à ce cycle, mais a refusé de divulguer leurs noms. Lester Fernandes, PDG de Segovia Capital et ancien directeur financier de Nuvei, a été nommé au conseil d’administration de MYR à la suite de l’opération.

Fondé en 2016, MYR POS est un système de point de vente basé sur le cloud spécialement conçu pour les restaurants à service rapide et à emporter. MYR permet aux restaurants de faire le lien entre les commandes mobiles, en ligne et régulières, tandis que la plate-forme rationalise le processus de saisie des commandes.

Le changement de marque marque une revitalisation de la vision d’entreprise à un moment de croissance accélérée pour l’entreprise, y compris l’adoption de sa technologie de point de vente optimale dans plus de 1 000 restaurants.

Tenera clôture un financement par actions de 2 millions de dollars

La start-up de technologie de la santé basée à Halifax, Tenera Care, a clôturé une ronde de financement de 2 millions de dollars.

Le PDG de Tenera Care, Stewart Hardie, a déclaré à BetaKit qu’il s’agissait d’un tour de table, composé de 1,5 million de dollars d’investisseurs existants, que Hardie a refusé de divulguer, et de 500000 dollars du personnel de Tenera Care.

Hardie a déclaré que Tenera ne classait pas non plus le cycle dans une étape particulière, car l’accord visait à permettre au personnel de prendre une participation et de s’impliquer davantage dans la startup.

Le produit de Tenera, GeoNavo, consiste en des dispositifs portables qui suivent les mouvements des personnes âgées dans les maisons de retraite, détectent les situations dangereuses et minimisent le temps de réponse aux incidents.

Le financement vient en même temps que Tenera Care a obtenu un prêt de 750 000 $ de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique. Le produit du prêt et du tour de capital sera utilisé pour soutenir le déploiement de sa technologie dans les maisons de retraite.

Chic Geek reçoit 300000 $ en subventions gouvernementales

Chic Geek, de Calgary, a annoncé avoir reçu jusqu’à présent cette année environ 300 000 $ en subventions des gouvernements provincial et fédéral.

Le démarrage a reçu des subventions du Partenariat du marché du travail, une subvention fédérale et provinciale; la subvention de relance des petites et moyennes entreprises; la subvention du Fonds de la société civile et le soutien de la Coalition aux entrepreneurs de Calgary, qui sont accordés en partenariat avec Alberta Innovates.

Chic Geek vise à impliquer et à encourager les jeunes femmes à apprendre et à exceller dans le codage et l’informatique. Il le fait grâce à des événements virtuels et à des partenariats avec des entreprises technologiques canadiennes.

Chic Geek utilisera cette nouvelle découverte pour lancer une nouvelle programmation, y compris un programme de cheminement de carrière, qui, selon la startup, vise à «augmenter la visibilité de la carrière des femmes intermédiaires dans la technologie afin qu’elles soient mieux engagées et retenues dans leur travail.»

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires