Aujourd’hui en financement: Certn, Clover, Flosonics Medical, VEERUM, ChrysaLabs, sMedia


Ces derniers jours, six startups canadiennes ont annoncé de nouvelles rondes de financement pour alimenter leur croissance. Voici les dernières nouvelles sur qui a levé, combien, auprès de qui et à quoi ces entreprises vont investir les nouveaux fonds.

Certn annonce 43 millions de dollars levés l’année dernière

Au cours de l’année dernière, la start-up Certn, basée à Victoria, qui développe des solutions de renseignement sur les risques humains, a levé 43 millions de dollars canadiens en trois cycles de financement distincts, le dernier étant une extension de série A de 9,5 millions de dollars.

L’extension de série A, qui a pris fin en décembre, a été dirigée par Telstra Ventures et B Capital Group, avec un financement également fourni par Cyber ​​Mentor Fund.

Certn a déclaré que le financement a permis à de nouvelles recrues de soutenir la stratégie produit et le succès des clients.

Le cycle de financement Série A de Certn s’est terminé en novembre et a totalisé 27,8 millions de dollars. La ronde était dirigée par Inovia Capital et 01 Advisors, avec la participation de Preface Ventures, Scribble Ventures, Moxxie Ventures, Basement Fund, Weekend Fund, Owl Capital et Panache Ventures.

La ronde finale incluse dans les 43 millions de dollars était une ronde de démarrage de 6,1 millions de dollars, clôturée en février 2020. La ronde de démarrage était dirigée par Tribe Capital et comprenait la participation de Preface Ventures, Moxxie Ventures, Weekend Fund, Scribble Ventures et Basement Ventures.

Certn, qui a été fondée en 2016, a déclaré que le financement avait permis aux nouvelles recrues d’élargir sa stratégie produit et les efforts de réussite des clients.

L’application de rencontre Clover obtient un capital de croissance de 12 millions de dollars

Clover, une startup basée à Toronto qui propose une application de rencontres, a levé 12 millions de dollars canadiens en financement de capital de croissance.

Un porte-parole de Clover a déclaré à BetaKit que les deux tiers du financement consistaient en une dette de croissance fournie par Espresso Capital. Le porte-parole a déclaré que la partie restante des capitaux propres était fournie par un fonds familial privé basé à Atlanta, en Géorgie, qui préférait ne pas être divulgué.

CONNEXION: Tingle supprime la gêne des applications de rencontres en utilisant des chats audio anonymes

Clover affirme que l’année dernière, la société a généré 19 millions de dollars de revenus à partir de 900 000 abonnements payants, ce qui représente un taux de croissance annuel composé de 67% au cours des trois dernières années.

Fondée en 2014, l’application de rencontres de la startup cible les marchés de la génération Z et du millénaire, qui représentent respectivement 50% et 42% de sa base d’utilisateurs actuelle. Selon la startup, 90% des utilisateurs de l’application Clover sont concentrés aux États-Unis.

Flosonics Medical lève un tour de série B de 14 millions de dollars américains

Flosonics Medical, une start-up de dispositifs médicaux basée à Sudbury, en Ontario, a levé 14 millions de dollars américains en financement de série B.

Le financement était dirigé par Arboretum Ventures et comprenait la participation des investisseurs existants iGan Partners et Genesys Capital. Après la tournée, Dan Kidle, associé chez Arboretum Ventures, a rejoint le conseil d’administration de Flosonics.

Flosonics Medical développe des capteurs sans fil non invasifs pour améliorer la prise en charge des patients gravement malades. La technologie de base de la startup, FloPatch, est un capteur à ultrasons portable qui colle au cou d’un patient.

Le PDG et co-fondateur de Flosonics Medical, Joseph Eibl, a déclaré à BetaKit que le nouveau capital sera consacré à la commercialisation et au développement de nouveaux produits.

VEERUM obtient 7,4 millions de dollars en financement de série A

VEERUM, la start-up SaaS basée à Calgary, qui travaille dans le domaine de la visualisation des actifs industriels, a levé un financement de 7,4 millions de dollars canadiens de série A.

VEERUM cible ses produits vers les entreprises du pétrole et du gaz, des mines et de la construction industrielle.

La ronde était dirigée par le Fonds de capital-risque d’innovation industrielle de 250 millions de dollars de BDC et Builders VC avec la participation des investisseurs existants Brick and Mortar Ventures, Evok Innovations, Intergen et Creative Ventures. VEERUM a déclaré que le nouveau financement permettra à la startup de se développer sur les marchés internationaux, y compris aux États-Unis.

Fondée en 2014, VEERUM propose une solution basée sur le cloud visant à faciliter la gestion des données tout au long du cycle de vie des actifs, permettant aux entreprises de visualiser les données d’actifs dans le contexte d’un modèle 3D. La startup cible son produit vers des entreprises de divers secteurs, notamment le pétrole et le gaz, les mines, les services publics et la construction industrielle.

«La pandémie crée un besoin encore plus urgent d’outils numériques qui peuvent augmenter la productivité et réduire les coûts dans le secteur industriel», a déclaré Joe Regan, associé directeur du Fonds de capital de risque pour l’innovation industrielle chez BDC Capital. «Avec des progrès impressionnants au cours des deux dernières années et des commentaires très positifs des clients, VEERUM est bien placé pour répondre à cette demande croissante tout en continuant à développer et à déployer sa solution aux États-Unis et dans le monde.»

La start-up AgTech ChrysaLabs clôture un tour de table de 1,3 million de dollars

La startup montréalaise AgTech ChrysaLabs a levé une ronde de financement d’amorçage de 1,3 million de dollars canadiens.

La ronde était dirigée par le fonds d’investissement Ecofuel et comprenait la participation de Premier Tech et d’Anges Québec. Le produit de la ronde permettra à ChrysaLabs de poursuivre sa commercialisation en collaboration avec des entreprises du secteur agricole au Canada et aux États-Unis.

CONNEXES: BinSentry de Kitchener lève 10 millions de dollars canadiens de série A pour propulser les capteurs AgTech dans le monde

ChrysaLabs propose une solution d’analyse de la fertilité des sols qui combine l’intelligence artificielle, l’optique, le cloud computing, ainsi qu’une base de données de milliers d’échantillons de sol. La solution fournit aux agronomes et aux producteurs les informations nécessaires pour prendre des décisions plus rapidement.

«Les outils dont disposent actuellement les agronomes et les producteurs ne leur permettent pas de gérer correctement la santé et la fertilité des sols, ce qui génère d’énormes impacts économiques et environnementaux», a déclaré Samuel Fournier, cofondateur et PDG de ChrysaLabs. «La technologie que nous développons atténue les problèmes de manque de données sur les sols et soutient l’industrie pour une agriculture plus prospère et durable.»

sMedia Ventures reçoit une facilité de crédit de croissance de 3,5 millions de dollars

sMedia Ventures, une start-up technologique basée à Regina qui propose des solutions de marketing numérique, a reçu une facilité de crédit de croissance de 3,5 millions de dollars canadiens de FirePower Capital.

sMedia prévoit d’utiliser le capital pour développer sa clientèle de concessionnaires automobiles et renforcer sa plate-forme technologique de marketing propriétaire. Le maréchal Finch, PDG de sMedia, a déclaré que le nouveau capital aidera la start-up à soutenir sa clientèle existante de plus que des concessionnaires automobiles, ainsi qu’à élargir ses équipes de vente et de marketing.

Fondée en 2011, sMedia propose des solutions de marketing numérique principalement aux industries de l’automobile, des sports motorisés, de la marine, des véhicules de plaisance et de l’électronique haut de gamme. Le but de sa technologie est d’aider les entreprises à comprendre la relation entre leurs sources de trafic et leurs ventes.

«La base de clients de sMedia fait face à des défis sans précédent depuis près d’un an maintenant, et les nouvelles offres de sMedia lancées cette année, en plus de leurs plates-formes bien établies, ont contribué à faire avancer le cadran dans la bonne direction pour ces derniers. [more than 600] concessionnaires », a déclaré Trevor Simpson, associé associé chez FirePower Capital.

Source de l’image ici.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des