Ark Investment a abandonné les actions Coinbase au milieu d’une enquête de la SEC.

Mardi, Ark Investment, la société d’investissement de Cathie Woods, a vendu des actions pour 75 millions de dollars. Cela survient après que la SEC ait affirmé que Coinbase permettait aux Américains d’échanger des jetons qui devraient en fait être enregistrés en tant que titres.

Coinbase sous-enquête par la SEC américaine.

Il y a quelques jours, la SEC a lancé une enquête contre Coinbase. Cela afin de déterminer si les jetons que la bourse a permis aux Américains d’échanger devaient être enregistrés comme des titres. En effet, plus de 150 jetons sont disponibles pour les Américains sur Coinbase. Cependant, si la SEC les considère comme des valeurs mobilières, la société pourrait être contrainte de s’enregistrer en tant que bourse auprès de l’autorité.

Paul Grewal, le directeur juridique de Coinbase, a déclaré sur Twitter : « Nous sommes convaincus que notre processus de diligence rigoureux – un processus que la SEC a déjà examiné – maintient les titres hors de notre plate-forme, et nous sommes impatients de nous engager avec la SEC sur cette question.« 

En réponse, Coinbase a adressé une pétition à la SEC pour clarifier les réglementations entourant le commerce des actifs numériques. Elle demande à l’organisation de fournir des règles pour identifier les actifs numériques qu’elle considère comme des titres. 

Voir aussi : La FTC intente une action en justice contre Meta pour violation des lois antitrusts.

Ark Investment vend des actions Coinbase

Suite à l’annonce, la société a perdu environ un cinquième de sa valeur, à l’annonce de l’enquête de la SEC. Jusqu’à la fin du mois de juin, Ark avait été le troisième plus grand actionnaire de la bourse, conservant environ 8,95 millions d’actions.

Cependant, Ark Investment Management a vendu plus de 1,41 million d’actions, soit environ 75 millions de dollars, selon les données de négociation quotidiennes d’Ark. Pendant ce temps, ses fonds phare Ark Innovation ETF, a vendu 1,13 million d’actions.

Si Ark a largement acheté des actions de la bourse depuis ses débuts en 2021, cette vente marque la première fois qu’elle en a vendu cette année. Depuis décembre, Ark Investment Management a perdu près de la moitié de ses actifs sous gestion. De plus, son produit phare, l’ETF Ark Innovation, a plongé de près de 50 % depuis le début de l’année.

Par conséquent, Wood a été contrainte de fermer l’un de ses fonds négociés en bourse pour la toute première fois. Le resserrement monétaire dans le monde entier semble avoir plafonné les valorisations des actions de croissance, tandis que certains craignent qu’il ne fasse basculer l’économie dans une récession. 

Bonus : La réglementation publicitaire française interdisait la publicité cryptographique lors du Grand Prix de France.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires